Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La biomasse : une énergie renouvelable à ne pas négliger

les bioénergies, c'est l'affaire de tous

Le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) et sa commission biomasse, France Biomasse Energie (FBE), organisaient le 26 septembre dernier à Paris la sixième édition du Colloque National Biomasse : une occasion de revenir sur cette énergie renouvelable, dont la principale composante, le bois-énergie, représentait, en 2015, 40 % de la production primaire d’énergies renouvelables françaises.

La loi de transition énergétique fixe au pays deux grands objectifs : la baisse de la consommation d’énergie et le développement des énergies renouvelables – la biomasse ayant une place importante à tenir. Ces deux objectifs correspondent aux orientations stratégiques de Dalkia, qui propose à ses clients différents services énergétiques, notamment en ce qui concerne le développement des réseaux de chaleur (dont une grande part sont alimentés par la biomasse), la sobriété énergétique des bâtiments et la performance et l’impact environnemental des usines.

Souvent grande oubliée des énergies vertes, la biomasse est pourtant la première source d’énergie renouvelable utilisée en France et son potentiel de développement se révèle très important. Le terme biomasse regroupe l’ensemble des matières organiques et recouvre différentes filières : le bois-énergie ou biomasse solide, le biogaz et le biocarburant. Le bois-énergie constitue l’énergie renouvelable la plus utilisée par les foyers français. Pour l’essentiel, il est destiné à des usages thermiques (chaufferies de particuliers, chaufferies de collectivités et industrielles). Il existe aussi des installations ayant une vocation de production d’électricité (cogénération), même si leur nombre progresse peu d’année en année. Le bois énergie est très utilisé dans le secteur résidentiel : ainsi, selon les chiffres de l’ADEME, 7,4 millions de ménages français se chauffent au bois, majoritairement dans un insert ou un foyer fermé, de moins en moins dans un foyer ouvert et de plus en plus dans un poêle à bois. Et ce mode de chauffage rencontre de plus en plus de succès auprès des foyers. Par la loi de transition énergétique, la biomasse est appelée à jouer un rôle croissant dans ses différents usages : son avenir est donc assuré.

Sources : SER, Dalkia, ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.