Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La certification Well Building Standard pour l’impact du bâti sur la santé

Cetification Well Building StandardL’architecture améliore le bien-être et réduit les effets des maladies, selon les expérimentations des entreprises américaines Mayo Climic et Delos (design et technologies). Une première certification, nommée « Well Building Standard », qu’elles ont mises au point, atteste maintenant les bâtiments dont les normes ciblent le bien-être et la santé. Elle offre la possibilité de concevoir et de construire des lieux de vie avec une approche centrée sur l’humain,

Well Building Standard, reconnu mondialement

Cette certification de bâtiment est la première reconnue mondialement. Le laboratoire de bien-être des deux entreprises leur permet d’enregistrer et de mesurer en permanence les effets des éléments d’architecture intérieure sur la productivité des personnes évoluant au sein de l’espace étudié.

Pour cela, les participants portent un bracelet biométrique. Il teste différents composants comme la lumière, la température et l’humidité selon deux variables : le nombre de battements cardiaques et la conductance électrique de la peau. L’objectif est d’utiliser les résultats numériques pour optimiser la qualité des espaces bâtis et améliore le potentiel personnel comme la qualité de sommeil, a performance professionnelle et l’augmentation du taux de productivité.

La certification Well Building Standard rencontre un succès certain. « L’adhésion est mondiale. 370 projets sont inscrits dans le processus de certification dans 28 pays. En France, on compte 26 projets en cours de certification WELL en Mars 2017 – comme SANOFI Carteret et la pré-certifiée tour DUO – faisant de la France le 4ème pays au monde dans le nombre de projets sont en cours de certification. », explique, dans une publication sur PhD Talent. Maria A. El Helou, architecte, dont le domaine de recherche couvre la neuro-architecture, la thérapie à travers l’architecture et le développement urbain.

Un laboratoire modulable

Well Building Standard est le résultat de plusieurs années de recherche sur les formes, volumes, couleurs, surfaces et conditions écologiques, thermiques et sonores, qui stimulent la santé et le bien-être dans les espaces intérieurs.

Le laboratoire créé par Mayo Clinic et Delos est divisé entre habitat et bureau de travail. Il est doté d’un espace intérieur amovible qui permet d’examiner les réactions des participants qui y vivent. En 2016, 8 participants y ont été soumis à 9 types différents d’environnement d’habitation et de travail. Et ceci en changeant les cloisons, les meubles, les couleurs pour comparer les variations des résultats enregistrés.

« Les résultats des premières observations, annoncés en Février 2018, confirment par exemple l’efficacité de l’éclairage bleu sur la productivité professionnelle. De plus, le laboratoire a pu enregistrer des différences de bien-être, de comportement, d’humeur, de qualité de sommeil et de performances professionnelles selon plusieurs facteurs dont la température ambiante, la lumière et la possibilité de pratiquer des activités physiques quotidiennes dans le milieu de vie ou de travail. En effet, ces facteurs combinés adéquatement améliorent la satisfaction des employés de 66% et la productivité de 21% et diminuent le taux d’absentéisme de 56% », explique Maria El Helou.

Source : PhTalent

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.