Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La facture de chauffage se monte à 1 684 € en moyenne en 2020

Selon une étude menée par Effy, la facture de chauffage moyenne des Français s’élève à 1 684 € sur l’année 2020. Soit l’équivalent de plus d’un mois de SMIC à consacrer aux dépenses énergétiques, un budget conséquent, notamment pour les ménages aux revenus modestes. Et il ne s’agit que d’une moyenne. En fonction de l’énergie que l’on utilise, la facture peut se révéler encore plus salée !

Une facture de chauffage variant en fonction de l’énergie…

La facture de chauffage diffère en effet considérablement en fonction de l’énergie avec laquelle on se chauffe. La raison : une forte disparité dans leur coût. Le fioul arrive en tête. Les foyers se chauffant au fioul voient leur facture grimper à 2 108 €, toujours en moyenne, soit apparemment largement au-dessus de la moyenne globale.

Ceux qui se chauffent à l’électricité voient leur facture annuelle moyenne s’établir à 1 777 €. Toujours au-dessus de la moyenne globale. Le chauffage au gaz revient en moyenne à 1 369 €. Les gagnants sont les foyers qui se chauffent au bois. Cette solution de chauffage leur a coûté en moyenne 1 147 € en 2020.

…mais à remettre au mètre carré chauffé

Encore faut-il pondérer cette facture de chauffage en fonction des surfaces chauffées. Ainsi les foyers se chauffant au fioul, situés plutôt en zone rurale et installés dans une maison, ont généralement un logement plus spacieux que ceux se chauffant à l’électricité : 142 m² en moyenne pour les premiers contre 112 m² pour les seconds.  Il faut donc remettre ce coût au niveau du mètre carré chauffé.

Ainsi, pour une même surface, l’électricité devient l’énergie la plus onéreuse avec 16 €/m². Elle est suivie par le fioul, avec 15 €/m². Loin derrière, le gaz revient à 11 €/m². Le bois reste l’énergie la moins chère, puisqu’il se situe à 9 €/m². L’étude a été réalisée à partir des montants déclarés par 10 284 utilisateurs des simulateurs de bilan énergétique des sites Effy sur l’année 2020.

D’autres hausses en vue pour l’électricité

Les foyers se chauffant à l’électricité n’ont pas fini de voir leur facture de chauffage monter. Ils devront subir les hausses prévues pour 2021. En 2020, les tarifs réglementés ont augmenté au 1er février de 2,44 % en moyenne et au 1er août de 1,54 %. Cette année, ils vont déjà connaître au 1er février une hausse de 1,61 % en moyenne. Et les contrats en offres du marché indexés vont connaître la même hausse.

Mais, de plus, la loi de finances prévoit une « modernisation » de la collecte de la taxation locale de l’électricité, plus précisément de la Taxe locale sur la consommation finale d’électricité (TCFE). Jusqu’à présent, les collectivités la fixaient librement (certaines étaient même à un taux 0). Elle va connaître à partir de cette année, une harmonisation par le haut. Le taux maximal étant prévu pour s’appliquer dans toutes les collectivités en 2023. Cette augmentation concernera tous les usagers.

Pour les ménages en situation de précarité énergétique, ces factures de chauffage représentent parfois un réel problème. Mais des économies sont souvent possibles, ainsi que le démontre le Livre Blanc de MAGE, programme CEE porté par Solinergy, filiale d’Effy, et Eco CO2.

Sources : Effy, UFC Que Choisir

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.