Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La fin programmée des ampoules à incandescence

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

ampoule basse cono et ampoule a incandescenceSuivant l’engagement du Grenelle de l’environnement, nous avons dit adieu le 30 juin aux ampoules à incandescence de 60 W. Après les 100 W et les 75 W, ce sont celles qui représentaient le segment le plus important qui disparaissent, ou sont tout du moins retirées des rayons de nos magasins, car beaucoup continueront encore leur carrière, et ce jusqu’à leur mort naturelle, en équipant les luminaires des ménages français.

Dans les rayons, elles sont remplacées par des lampes basse consommation, consommant 4 à 5 fois moins d’énergie et ayant une durée de vie de 6 à 10 fois plus longue. Sur la durée de vie de la lampe, on peut ainsi économiser plusieurs dizaines d’euros, malgré le prix initial plus élevé. On trouve d’autre part de plus en plus de lampes LED (diodes électro-luminescentes), permettant elles aussi une économie substantielle.

Le MEEDEM précise :

La convention signée le 23 octobre 2008 par le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, la FCD (Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution, la FMB (Fédération des Magasins de Bricolage), l’éco-organisme agréé responsable de collecte et du recyclage des lampes usagées (Récylum), EDF et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) est entrée pleinement en application :

– Les ampoules à incandescence de puissance supérieure ou égale à 100 W ont déjà été retirées de la vente dès le 30 juin 2009, puis celle de 75 W le 31 décembre 2009 ;

– Les rayons des magasins ont été réaménagés, afin de réserver au moins la moitié de l’espace aux lampes basse consommation ;

– Les ventes de lampes basse consommation progressent fortement, et ont représenté 25 % du marché en 2009, contre seulement 12 % lors de la signature de la convention ; ainsi, grâce au Grenelle Environnement, 27 millions de lampes basse consommation supplémentaires ont été vendues en 2009 (52 millions au total, contre 25 millions en 2007) ;

– Plus de 2 000 meubles de collecte des lampes usagées ont été déployés dans les magasins.

L’étape franchie aujourd’hui concerne les ampoules à incandescence de 60 W et plus. Cette mesure sera ensuite généralisée à toute l’Union européenne en septembre 2011.

Notons que, dans plusieurs villes de France, ont eu lieu des opérations visant à fournir des lampes à basse consommation, en échange d’ampoules à incandescence, pour les ménages les plus modestes, à l’instar de celle menée dans  la ville de Paris (voir notre article du 12 mai) au  début du mois de mai. Par ce retrait du marché des ampoules de 60 W, la France anticipe donc de plus d’un an la mise en œuvre du plan énergie-climat européen.

Source : MEEDEM, le blog de Corinne Hamet

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “La fin programmée des ampoules à incandescence”

  1. concernant les lampes à basses consommation, les lampes LED sont meilleurs, certes plus cher mais sont plus écologiques que les lampes fluocompacte, les lampes fluocompacte sont plus dangereuses pour l’environnement en fin de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.