Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La lente progression de l’ouverture au marché de l’électricité et du gaz

Quatre ans après l’ouverture au marché de l’électricité et du gaz sur les clients particuliers, la concurrence aux fournisseurs historiques a toujours autant de difficultés à se faire une place. Certes la tendance est à la hausse, mais la grande majorité des consommateurs refuse de se détacher des tarifs réglementés, même si ces derniers augmentent de plus en plus rapidement. La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) vient ainsi de publier son Observatoire des marchés de l’électricité et du gaz pour le deuxième trimestre 2011, qui montre que, si le nombre des clients particuliers quittant EDF pour un fournisseur alternatif s’est accru, celui quittant GDF Suez a diminué.

marche energie electricite gaz 2011

En effet, pour l’électricité au deuxième trimestre 2011, 48 000 clients ont quitté EDF pour un concurrent, contre 41 000 au premier trimestre, ce qui amène les fournisseurs alternatifs à 5,5 % de part de marché, contre 5,3 % fin mars. Une progression que la CRE note cependant en ralentissement depuis 2010. Au total, ce sont 1 674 000 de sites, sur les 30,3 millions, qui bénéficient de l’offre de marché, dont 99 % chez des fournisseurs alternatifs. Mais 82 % de la consommation totale d’électricité restent aux mains du fournisseur historique.

Du côté du gaz, 43 000 clients ont abandonné GDF Suez pour un concurrent au 2ème trimestre 2011, mais ils étaient 57 000 entre janvier et mars. Ceci porte la part des fournisseurs alternatifs à 8,2 % fin juin, alors qu’elle se montait déjà à 7,9 % fin mars. Soit 885 000 utilisateurs de gaz, sur un total de 10,7 millions, qui sont maintenant clients d’un fournisseur alternatif.  Par contre le fournisseur historique conserve une très large majorité des clients, car certains choisissent l’offre du marché tout en restant chez le fournisseur historique.

A la mise en service d’un nouveau contrat à l’occasion d’un emménagement, parmi les clients résidentiels ou non, 27 % des clients ont choisi un fournisseur alternatif pour le gaz, et 9 % pour l’électricité. Le communiqué de presse de la CRE conclut cependant :

Les marchés de l’électricité restent dominés par les tarifs réglementés : au 30 juin 2011, 93% des sites toutes catégories confondues soit 82% de la consommation sont aux tarifs réglementés en électricité y compris les offres au TaRTAM [tarif réglementé et transitoire d’ajustement au marché]. Sur le marché du gaz, 85% des sites soit 43% de la consommation sont aux tarifs réglementés.

Sources : CRE, Romandie

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.