Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La « Nanolight » : l’ampoule de demain ?

NanolightC’est tout nouveau, pas encore produit industriellement, mais cela devrait venir : trois Canadiens ont conçu une ampoule « révolutionnaire », utilisant des LEDs, et répondant à toutes les exigences des consommateurs. En effet, les « Nanolights » sont très économiques, durent longtemps et éclairent immédiatement.

Les lampes à incandescence sont, on le sait, désormais interdites à la vente et doivent être remplacées par des ampoules à économie d’énergie. Nos lampes fluocompactes actuelles ont le léger inconvénient de n’éclairer à pleine  puissance qu’au bout de quelques minutes d’allumage. Les lampes LEDs demeurent très onéreuses et surtout rares pour des intensités d’éclairage équivalentes à 100 W et plus des ampoules à incandescence. Face à ces divers problèmes, trois chercheurs canadiens proposent donc cette nouvelle solution.

En effet, Tom Rodinger, Gimmy Chu, Christian Yan, diplômés de l’Université de Toronto, se sont associés pour créer et commercialiser une ampoule à LEDs omnidirectionnelle de 10 W ou 12 W, adaptable sur les douilles ordinaires et capable d’éclairer, aussi vite et aussi bien qu’une lampe à incandescence de 100 W, puisque dans sa version 12 W, elle dispense quelque 1 800 lumens. En effet, l’ampoule à incandescence donnait 16 lumens par watt, la fluocompacte 66 lumens, mais la Nanolight irait jusqu’à 133 lumens par watt, selon ses concepteurs.

Si la forme générale de l’ampoule est conservée, finie par contre la surface ronde, remplacée par une dizaine de polygones, sur chacun desquels 3 LEDs sont insérés, permettant ainsi un éclairage dans toutes les directions. L’ampoule serait de plus relativement peu onéreuse  : elle ne coûterait que 45 dollars (33 €) pour une durée de 30 000 heures (l’équivalent de 4 fluocompactes). Ce qui amènerait à un coût de 50 dollars (37 €) d’électricité pendant la durée de sa vie (1,38 € par an sur la base de 3 heures d’utilisation par jour à 10 centimes le kWh).

Proposée actuellement en deux couleurs, noir et blanc, et peut-être par la suite décorée de motifs imprimés (les créateurs l’envisagent), le projet Nanolight a déjà séduit, puisqu’il a d’ores et déjà reçu 200 000 dollars de dons sur la plateforme américaine de financement participatif « Kickstarter », et que la toute nouvelle entreprise a déjà enregistré près de 3 000 commandes.

Sources : Science et Avenir, Batiactu

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.