Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La première usine marémotrice d’Asie en Inde ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Principe usine marémotriceL’énergie tirée de la force de la marée intéresse de plus en plus. Après l’Ecosse, la Corée du Sud et les Etats-Unis, voici que l’Inde veut se doter de la première centrale marémotrice d’Asie. Un accord vient d’être signé entre l’état du Gujarat (à l’ouest de l’Inde) et la firme britannique Atlantis Ressources Corporation qui fournira les turbines de cette centrale qui se situera dans le golfe de Kutch.

Et le projet doit aller très vite puisque les travaux devraient débuter dès cette année pour une mise en service en 2013. Mais plusieurs éléments doivent encore être pris en considération : les facteurs environnementaux, l’impact sur le trafic des ports de la région et les revendications territoriales du Pakistan qui partagent avec l’Inde les eaux de cette zone sensible. Le lieu exact de sa construction n’est pas encore défini, mais deux ou trois sites du golfe de Kutch sont pressentis.

Si tout se réalise comme prévu, cette centrale d’une puissance de 50 MW – mais qui pourra être étendue ultérieurement à 250 – coiffera sur le poteau la centrale de Corée du Sud (d’une capacité de 254 MW), dont les travaux devaient pourtant se terminer en 2009, mais qui a subi de nombreux retards.

Ce projet coûtera environ 165 millions de dollars, une somme très importante due aux gigantesques travaux de génie civil nécessaires à son implantation. Et pour assurer la rentabilité du projet – la rentabilité d’une centrale à énergie marine n’arrive généralement qu’au bout de 8 à 12 ans – des tarifs élevés de vente d’électricité seront nécessaires.

Mais la force des marées est une énergie renouvelable qui présente un gros avantage : contrairement à beaucoup d’autres, elle est parfaitement prévisible, et longtemps à l’avance, et représente par là une des sources d’énergie des plus fiables. La plus grande usine marémotrice du monde se trouve actuellement en France, sur l’estuaire de la Rance, en Bretagne : d’une puissance de 240 MW, elle fournit environ 90 % de la demande d’électricité de cette région.

Sources : AFP, Enerzine

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.