Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La présence d’éoliennes mettrait-elle en péril le Mont Saint-Michel ?

Mont Saint Michel (source Ouest France)Il ne s’agit pas d’ensablement de la baie cette fois, mais bien du classement du Mont Saint-Michel (classé en 1979) au patrimoine mondial de l’UNESCO qui pourrait être remis en question – l’information est bien à prendre au conditionnel – selon un collectif d’associations anti-éolien, en raison de l’implantation prévue de 3 éoliennes à Argouges, à plus de 15 km du fameux mont, à l’intérieur des terres.

Une annulation du permis de construire avait déjà été demandée auprès du tribunal administratif, mais la Fédération Environnement Durable a été déboutée, en première instance comme en appel. Les craintes des associations reposent sur des propos émis lors de l’assemblée de Brasilia du comité du patrimoine mondial, en septembre 2010, qui a demandé à la France :

des informations complètes, y compris sur la hauteur et l’emplacement des turbines, concernant les projets approuvés et ceux en instance d’approbation, et la délimitation des Zones de développement de l’éolien (ZDE), au Centre du patrimoine mondial, pour évaluation par les organisations consultatives.

Le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) et France Energie Eolienne rappellent, en réponse au collectif d’associations anti-éolien, qu’aucune éolienne d’aucun parc ne sera visible du mont, le parc étant situé à 19 km du mont, le long d’une autoroute, et les éoliennes ayant 64 m de haut, 99 m avec les pales. Ce parc disposera d’une puissance totale de 6,6 MW. Le SER assure que :

Son permis de construire a été accordé par le Préfet de la Manche, suite à un avis favorable de plus d’une vingtaine d’administrations, en particulier de la direction en charge de l’environnement et des paysages. Ce projet a été également examiné par la Commission des sites et a fait l’objet d’une enquête publique, conformément à la réglementation. A la suite de cette instruction, les services de l’Etat ont demandé au porteur de projet de réduire la taille des éoliennes pour qu’elles ne soient, en aucun cas, visibles depuis le Mont Saint-Michel.

Le syndicat rappelle d’autre part qu’aucun projet nuisant à l’intérêt du mont ne serait validé :

[Il est] impossible qu’un projet susceptible de porter atteinte à l’environnement du Mont Saint-Michel puisse voir le jour. D’une part parce que les professionnels respectent la valeur universelle de ce lieu, d’autre part parce que c’est le rôle de l’Etat et de ses services déconcentrés de veiller au respect du patrimoine naturel et historique français.

Le rapport de l’Etat « en termes d’impact sur la valeur universelle exceptionnelle du bien » sera envoyé avant le 1er février au Comité du patrimoine mondial, détaillant les évaluations  d’impact de ce parc d’éoliennes du département de la Manche.

Sources : Le Journal de l’Environnement, Enerzine