Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La prime à la conversion pour le vélo adoptée par l’Assemblée Nationale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Après le bilan d’une année 2020 hors norme pour le vélo, la bicyclette fait son retour dans l’actualité en passant par l’Assemblée Nationale. Dans le cadre du vote des articles de la loi Climat et Résilience, un amendement prévoyant de nouvelles aides pour le vélo a été adopté le 9 avril. Il comprend notamment une prime à la conversion pour le vélo électrique. Elle n’existait jusqu’à présent que pour les voitures.

une prime à la conversion pour le vélo

Le vélo électrique : un marché en forte expansion

Selon l’Observatoire du cycle 2020, le marché français du cycle a bondi de 25 % par rapport à 2019. Cela touche les vélos classiques bien sûr, mais l’année passée a vu une forte augmentation des vélos à assistance électrique (VAE). Ainsi, près de 515 000 vélos à assistance électrique ont été vendus, « un record pour un marché qui poursuit sa recomposition ». Actuellement un vélo sur cinq vendus est électrique. Avec une prime à la conversion pour le vélo, ces bons résultats risquent de ne pas se démentir.

Jusqu’à présent on ne pouvait bénéficier de la prime à la conversion qu’en passant d’une voiture thermique à une voiture électrique. L’amendement adopté la semaine dernière élargit cette prime à la conversion au vélo électrique. Ce sera donc le bon moment pour abandonner un véhicule polluant, une seconde voiture par exemple dans les foyers où cela s’avère possible, et le remplacer par un VAE.

Le montant de la prime à la conversion pour le vélo encore inconnu

« La prime à la conversion permettra de mettre au rebut une voiture polluante, et obtenir un financement pour acheter un vélo, un vélo-cargo, un vélo pliant, une vélomobile… », se félicite Olivier Schneider, président de la Fédération des utilisateurs de bicyclettes (FUB). Les vélos-cargos peuvent se substituer à un nombre croissant de véhicules thermiques utilisés pour les livraisons, comme on le constate de plus en plus en ville.

Cette prime est toutefois limitée aux personnes qui ont en leur possession une voiture déjà ancienne, contrairement au coup de pouce vélo qui touchait tout le monde. Actuellement, le montant de cette prime à la conversion pour le vélo n’est pas encore fixé. Il devrait varier en fonction des situations. Selon l’Argus, pour un vélo à assistance électrique, il pourrait couvrir 40 à 50 % du prix total, soit une aide de 500 à 1 000 €. En 2020, le coût moyen d’un vélo électrique était de 2 079 €.

Sources : Libération, Journal du Geek, L’Argus, Union Sport et Cycle

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.