Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La qualité des services de recharge électrique des véhicules examinée par l’AFIREV

L’AFIREV (Association Française pour l’Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicules) s’est doté d’un Observatoire de la qualité des services de recharge électrique accessibles au public qui livre aujourd’hui ses premiers résultats. Malgré une satisfaction majoritaire des usagers, les acteurs de la recharge ont identifié les améliorations à apporter pour offrir un service apte à convaincre en grand nombre les conducteurs à se tourner vers les véhicules électriques

qualité des services de recharge

Une qualité des services de recharge mesurée et ressentie

L’objectif de l’association est de disposer d’une mesure objective de la situation. Pour cela, l’Observatoire de la qualité des services de recharge électrique s’est fondé d’une part sur la qualité mesurée par des indicateurs calculés et d’autre part, sur la qualité perçue en recueillant la satisfaction des usagers, au travers d’une enquête OpinionWay.

Cet observatoire de l’AFIREV enquête précisément sur la question de la qualité du service de recharge existant auprès des usagers actuels. La question du maillage français en infrastructures de recharge n’entre pas en ligne dans ce document, car selon l’Oservatoire, il doit être traité spécifiquement.

80 % des usagers satisfaits globalement du service

Les utilisateurs expriment à 80% leur satisfaction globale du service de recharge publique actuelle, quel que soit le lieu de recharge. Cette satisfaction monte même à 85 % sur les parkings publics. Et 96% restent acquis au passage à l’électrique. Ils apprécient notamment des aspects essentiels comme la cartographie sur téléphone portable ou la facilité d’usage des bornes. Les utilisateurs regrettent cependant que la protection de la borne et de l’usager des conditions météorologiques ne soit pas généralisée.

En revanche, ces mêmes usagers expriment en premier lieu un mécontentement face à l’indisponibilité de places équipées en bornes à cause de la présence de véhicules thermiques ou de véhicules électriques chargés. Mais un problème de qualité des services ressort aussi : 85% des personnes interrogées ont rencontré une borne hors service au cours des 6 derniers mois. 58% considèrent même que ce phénomène arrive régulièrement.

Des points à améliorer

Les indicateurs de l’Observatoire de la qualité des services de recharge confortent ces remarques. « Les indicateurs de qualité réelle exposés dans cet observatoire, calculés à partir des données de fonctionnement des points de charge, l’illustrent : sur 22000 points de charge comptabilisés au sein de la plateforme d’interopérabilité GIREVE, soit ¾ du parc français, en moyenne 25 % ne sont pas disponibles 99% du temps et 9% sont hors service plus de 7 jours consécutifs », note-t-il.

En ce qui concerne les améliorations à apporter selon l’Observatoire de la qualité des services de recharge, il convient d’abord « de traiter spécifiquement l’attente des utilisateurs portant sur le nombre insuffisant, la localisation et les caractéristiques des bornes de recharge ». Rappelons à ce propos qu’Eco CO2 est partenaire de l’AVERE dans le programme Advenir, qui facilite le financement de l’installation de bornes de recharge.

Enfin pour la qualité des services de recharge proprement dite, l’Observatoire propose plusieurs pistes pour améliorer l’information et la cohérence des informations à l’utilisateur d’une part : pédagogie envers le conducteur, données de qualité, fluidité et confort de connexion, etc. Et d’autre part, améliorer la disponibilité des infrastructures de recharge : réduction de la disparité entre réseau, maintenance préventive et curative etc.

Source : AFIREV

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.