Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La recyclabilité des emballages : un point important pour le consommateur

recyclabilité des emballages

Depuis 2018, une étude annuelle menée par Action Plus pour Citeo, réalisée fin 2021, permet de constater l’évolution de la perception et des attentes des consommateurs, conscients de l’impact environnemental, en matière de recyclabilité des emballages. Recyclabilité d’ailleurs plébiscitée par les consommateurs, qui décrient de plus en plus le plastique et les suremballages.

Plastique et suremballages : les points noirs

Globalement les consommateurs se montrent plutôt satisfaits des emballages des produits qu’ils achètent (88 %). Les trois principales caractéristiques attendues d’un emballage sont la simplicité d’ouverture et celle d’utilisation et, en progression de 5 points par rapport à 2020, la recyclabilité ui arrive en 3ème position. Ce qui montre un changement de comportement des consommateurs, de plus en plus portés vers une démarche écoresponsable.

La perception du moindre impact environnemental d’un emballage provient d’ailleurs, pour 71 % des consommateurs, de son caractère recyclable. En revanche, la perception négative d’un emballage provient largement de la présence de plastique (65 % des consommateurs). Les efforts d’écoconception des entreprises sont au cours du temps plus remarqués par les consommateurs : si seuls 40 % les perçoivent, cela représente 16 points de plus qu’en 2020.

Une recyclabilité de plus en plus demandée

L’étude exprime une demande de plus en plus forte de recyclabilité des emballages des produits (44 %, soit 6 points de plus qu’en 2020). Mais parallèlement, la réduction des emballages reste une des préoccupations majeures des consommateurs, qui souhaitent à la fois voir disparaître les suremballages (37 % en forte progression), et surtout utiliser moins de plastique. Un demande émerge pour des emballages réutilisables. « La suppression et l’optimisation des emballages sont les actions les plus évidentes à mettre en œuvre pour réduire leurs impacts environnementaux et répondre à la fois à cette attente des consommateurs, et à une obligation réglementaire grandissante », explique Citeo.

Pour parvenir à cette réduction et améliorer la recyclabilité des emballages, les consommateurs comptent pour les trois quarts sur les industriels et les marques. Si la prise de conscience des consommateurs devient une réalité, ils demandent également de plus en plus à être informés : « Cependant, le consommateur n’est pas un expert des emballages, il existe encore un décalage entre la réalité et la perception des consommateurs sur les actions d’éco-conception engagées, qui ne sont pas toujours visibles », c’est donc de pédagogie que les entreprises doivent faire preuve et « communiquer le plus honnêtement possible pour l’aider à faire un choix en conscience ».

Source : Citeo

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.