Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La semaine du développement durable, vue par Bayard Jeunesse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

J'aime ma planèteA l’occasion de la semaine du développement durable – du 1er au 7 avril, comme chaque année – les éditions Bayard Jeunesse et Milan, éditeurs de nombreux magazines destinés aux enfants et aux adolescents ( Okapi, Pomme d’Api, Astrapi, ou encore Phosphore, etc.) participeront à leur manière aux manifestations, en cherchant à sensibiliser, au travers de leurs publications, quelque 7 millions de lecteurs à l’environnement et à l’univers marin. Elles s’associent pour cela à l’Ifremer.

L’édition d’avril des diverse publications sera donc placée sous le signe du bleu : des magazines tout bleus, aux couleurs de la mer. Afin de prouver que le développement durable n’est pas « un concept compliqué réservé aux adultes », la rédaction des diverses publications s’est attachée à emmener les enfants, et ce dès leur plus jeune âge (dès 3 ans), à la découverte du monde marin dans toute sa diversité. Toutes les publications de Bayard Jeunesse sont ainsi concernées : de Pomme d’Api (dès 3 ans) avec une histoire de Petit Ours Brun pour faire attention à l’eau, à Youpi (dès 5 ans), avec comment l’eau de pluie est arrivée dans les nuages qui explique aux petits le cycle de l’eau, en passant par Astrapi (dès 7 ans) qui embarque ses lecteurs à base du Nautile, et même à Phosphore qui s’adressent aux adolescents et relate les pratiques écologiques des lycéens aussi bien que le parcours professionnel d’un technicien de l’Ifremer.

C’est d’ailleurs avec l’Ifremer (institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) que Bayard jeunesse s’est associé afin de mettre cette année l’eau à l’honneur. Ainsi, les enfants découvriront un livret pédagogique consacré à la mer et ses richesses en plus des contenus de leurs magazines favoris : « plusieurs millions de lecteurs seront ainsi sensibilisés à l’environnement marin à travers des reportages, des enquêtes, des dossiers, des activités et des histoires proposés par les magazines et sites internet participant à l’opération J’aime ma planète !” concluent Bayard Jeunesse et l’Ifremer.

Sources : Bayard Jeunesse, Ifremer

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.