Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

La Vie établit le Palmarès 2014 de l’écologie en France

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

palmarès écologie par La VieHérault, Pyrénées Orientales et Finistère sur le podium des départements les plus verts de France, Meuse et Val de Marne  en queue de classement : pour la huitième année consécutive, l’hebdomadaire La Vie a passé au crible 96 départements selon 8 critères environnementaux et établi un palmarès que l’on peut découvrir, département par département, dans une carte interactive.

Le classement s’établit sur huit critères différents : la gestion des déchets, l’agriculture biologique, la qualité de l’air, la consommation durable, la qualité de l’eau, la protection de la biodiversité, les énergies renouvelables et l’implication des collectivités dans les politiques de développement durable (ou Agenda 21). Mais critère par critère, le classement cache de fortes disparités et aucun département ne se classe en tête de peloton sur les huit critères simultanément.

Ainsi, si L’Hérault arrive en tête au classement général, il le doit à la production d’énergie renouvelable (1er), à la consommation durable (1er), à l’agriculture biologique (4ème) et à l’Agenda 21 (7ème). Pour les Pyrénées-Orientales, ce sont la gestion des déchets (2ème), la consommation durable (10ème) et l’Agenda 21 (17ème) qui les propulsent à la seconde place. Le Finistère arrive 3ème grâce à une première place pour ce qui concerne l’Agenda 21, une 12ème pour l’agriculture biologique et une 17ème pour la consommation durable.

A l’autre bout du classement, le Val de Marne se classe 96ème et bon dernier en raison notamment des mauvais résultats dans la protection de la biodiversité (95ème) – ce qui ne surprend pas dans un des départements les plus fortement urbanisés – la production d’énergie renouvelable (92ème) et la gestion des déchets (76ème). Si la Meuse se retrouve avant-dernière, c’est surtout du côté de l’Agenda 21 qu’elle pèche, de la consommation durable (79ème) et de la qualité de l’air (66ème). L’Eure et Loir et l’Aube occupent ex-æquo l’antépénultième place : le premier en raison d’une mauvaise protection de la biodiversité (88ème), d’une consommation durable au 87ème rang, idem pour la qualité de l’air ; la seconde en raison de la consommation durable (93ème), de l’agriculture biologique (90ème) et de l’Agenda 21 (79ème).

A noter aussi que la région Bretagne classe ses quatre départements dans les dix premiers et un tir groupé de violet (les plus mauvais résultats) et de rouge (ceux juste avant) dans les départements de la région parisienne, au nord de cette région et à son est.

Source : La Vie

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.