Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’Anah formera 800 jeunes ambassadeurs de l’efficacité énergétique

Logo emplois d'avenirFin octobre, l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) s’est engagée à développer les emplois d’avenir en créant, d’ici 2015, 800 postes dédiés à la lutte contre la précarité énergétique. Ces jeunes, « ambassadeurs de l’efficacité énergétique » , recrutés par les collectivités locales et les associations, interviendront sur tout le territoire, aussi bien en zone urbaine que rurale.

Sur les 3,8 millions de ménages concernés par la précarité énergétique, 87 % résident dans le parc privé et 62 % sont des propriétaires occupant aux revenus modestes. Or le problème de repérage de cette population reste crucial, car peu se manifestent auprès des services sociaux et les études menées montrent qu’ils connaissent mal les aides auxquelles ils peuvent avoir recours pour l’amélioration thermique de leur logement.

Les ambassadeurs de l’efficacité énergétique formés par l’Anah viendront renforcer le programme Habiter Mieux piloté par ses services. Ils devront aider au repérage et à l’information des bénéficiaires potentiels sur les aides à la rénovation thermique et pouvoir donner des conseils après les travaux « afin de garantir la maîtrise de la consommation d’énergie. »

L’Agence, dont les missions visent entre autres à réhabiliter l’habitat dégradé, lutter contre l’habitat indigne et promouvoir la rénovation thermique, va donc élaborer un programme de formation à la « prise de poste » pour ces ambassadeurs de l’efficacité énergétique et une convention viendra préciser les engagements de l’Anah ainsi que leurs modalités de mise en œuvre. Isabelle Rougier, directrice générale de l’Anah, a précisé à AEF Habitat et Urbanisme, le 9 novembre dernier :

Les employeurs potentiels, essentiellement collectivités ou opérateurs de l’Anah, les profils de poste, les territoires privilégiés, et les conditions d’intervention de ces « ambassadeurs » seront définis dans les prochaines semaines. L’objectif de ces emplois d’avenir étant un repérage plus actif des ménages concernés par du porte-à-porte à domicile, la commune devra notamment s’engager à faire une communication de proximité sur le rôle de ces emplois d’avenir.

Sources : Anah, Localtis

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.