Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’Association négaWatt lance une campagne de financement participatif

En 2021, l’Association négaWatt souhaite actualiser mais aussi renforcer ses travaux et ses propositions pour répondre aux enjeux énergétiques et climatiques. Elle juge comme beaucoup l’action de la France insuffisante et trop lente au regard des risques. Pour financer en partie ce travail de mise au point d’un scénario 2022, elle fait appel à une campagne participative, qui selon ces résultats lui permettront de développer plusieurs axes.

Un projet en 3 axes pour l’Association négaWatt

A court terme, ce travail est destiné à alimenter les débats à venir pour les prochaines élections. Il se déclinera en plusieurs axes, selon le financement que cette campagne lui apportera. Le premier consiste à penser l’avenir, anticiper et scénariser. Il s’agit de construire un scénario énergétique pour représenter une évolution possible de nos modes de consommation et de production d’énergie.

Le deuxième axe vise à donner un cadre pour agir concrètement. La mise en œuvre de la trajectoire physique chiffrée lors de la première étape est conditionnée par l’existence d’un cadre adapté. Afin de soutenir la mise en application du scénario négaWatt, l’association souhaite aller plus loin dans les politiques et mesures qu’elle propose. Et en faire un plan d’action destiné aux décideurs.

Le troisième axe se veut une contribution à l’appropriation des sujets énergie-climat. Tous ceux qui souhaitent trouver des réponses aux problématiques environnementales actuelles, qu’ils soient décideurs ou simples citoyens, doivent pouvoir accéder à des ressources et se les approprier. L’objectif en est de « donner à voir » les solutions opérationnelles et les initiatives développées sur nos territoires. Enfin une contribution financière supérieure permettrait de démultiplier les actions prévues dans les axes 2 et 3.

L’élaboration d’un scénario prospectif

Ce projet est entièrement réalisé par l’Association négaWatt. Elle propose un scénario prospectif à l’horizon 2050 fondé avant toute chose sur plus de sobriété dans nos consommations d’énergie. Son scénario a pour ambition de réduire autant que possible l’impact de nos modes de vie sur la planète.

Elle rassemble dans ses membres actifs de nombreux ingénieurs spécialisés dans des domaines complémentaires (bâtiment, mobilité, production d’énergie, études et mesures, etc.). Ils sont entourés de nombreux autres professionnels issus de secteurs variés (architecture et urbanisme, sciences économiques et sociales, stratégies territoriales, etc.). « C’est à la fois la justesse et la rigueur de nos travaux mais aussi leur ancrage dans des expérimentations concrètes qui ont permis à négaWatt d’être écouté et crédible aux yeux de nombreux acteurs », souligne-t-elle.

Cette campagne participative de l’Association négaWatt a débuté en mars et se clôturera le 20 avril. Dans le cadre de cette campagne de financement participatif, elle recherche la somme de 70 000 €, permettant de contribuer aux trois axes principaux du projet. Elle souhaite enfin que ce projet ne dépende pas d’une seule source de financement mais de contributions diversifiées.

Source : le site de l’association

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.