Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’avenir énergétique de l’Europe au programme des Journées de l’Energie des Régions d’Europe

conseil energie europeL’Assemblée des Régions d’Europe (ARE) et GE Energy viennent de co-organiser les Journées de l’Energie des régions d’Europe dans le land allemand du Bade-Würtemberg, conférence qui marque une étape importante du renouvellement des politiques énergétiques régionales, autour du thème : « L’investissement dans l’énergie durable : les régions, moteurs de croissance et d’innovation ».

Si les états membres de l’Union Européenne ont du mal à s’entendre face à la crise énergétique et ses composants d’épuisement des énergies fossiles et de dérèglement climatique, les régions, associées avec le secteur industriel, avancent et montrent jour après jour leu dynamisme et leurs capacités d’innovations, que ces journées permettent de mettre en évidence.

Dans le cadre de la 2ème journée, le rapport REFER (Responsible Energy for European Regions) a été présenté avant sa publication. Il s’agit d’une étude permettant de comprendre les avantages de l’efficacité énergétique côté fournisseurs. L’Union Européenne est actuellement en retard sur ses objectifs 2020 en matière d’efficacité électrique. Les stratégies se sont d’ailleurs jusqu’à présent concentrées sur le consommateur final, oubliant d’importantes économies potentielles engendrées par la réduction  des pertes d’énergie au niveau de la production et de la distribution. Le rapport REFER va plus loin et démontre que l’efficacité énergétique tout le circuit de l’énergie. Ainsi, Ricardo Cordoba, Président de GE Energy pour l’Europe de l’Ouest, déclare :

L’efficacité énergétique, ou ce que nous préférons appeler « l’énergie efficace », est plus qu’une simple réduction des gaz à effet de serre. Il s’agit de l’utilisation efficace de nos ressources, de notre carburant, de notre eau et de notre terre. Il s’agit, de manière générale, de stimuler le développement de secteurs de production et de distribution de l’énergie plus économes en ressources en Europe; activités auxquelles se consacre totalement GE Energy.

Et Michèle Sabban, Présidente de l’Assemblée des Régions d’Europe, ajoute :

Les régions sont parfaitement placées pour mettre en œuvre des initiatives d’efficacité énergétique; elles offrent des ressources uniques qui peuvent stimuler l’utilisation du bouquet énergétique nécessaire pour favoriser une faible intensité carbonique. Elles jouissent d’une grande expérience en matière d’investissements énergétiques et d’infrastructures; elles sont indispensables pour la planification et le consentement, sont activement engagées et exercent une influence croissante sur la stratégie énergétique de leurs territoires.

En mettant l’accent sur les nombreuses technologies rentables, fiables et éprouvées qui sont déjà déployées du côté des fournisseurs d’électricité, et sur les régions qui en sont bénéficiaires, le rapport REFER révèle qu’un renforcement des possibilités de l’offre ou d’une production d’énergie électrique plus économe en ressources est un impératif stratégique pour l’Europe. Il présente des technologies de remplacement de combustibles dans la production électrique (passage du charbon au biogaz par exemple), l’optimisation de centrales électriques, la cogénération et des projets résidentiels à petite ou à grande échelle. Il porte aussi sur l’émergence des technologies de réseau intelligent, qui constitue une part importante de la stratégie de l’Union Européenne 2050.

Il donne ainsi des exemples en provenance de diverses régions. Ainsi le Bade-Würtemberg vise à créer  100 « villages bio-énergie » avec des installations au biogaz pour produire l’électricité et capter la chaleur perdue. La Basse-Silésie, en Pologne, a réalisé des progrès considérables dans le remplacement de centrales au charbon par des installations de biogaz.

Nous avons récemment vu (dans notre article du 14 mars) que les états membres ont jusqu’au printemps 2013 pour présenter des mesures visant à améliorer l’efficacité énergétique et qui permettront peut-être d’atteindre les objectifs d’amélioration de 20 % en 2020, faute de quoi la Commission Européenne proposera « des objectifs juridiquement contraignants ». Or le rapport REFER présente des régions et des technologies en réel progrès et s’attache à souligner les obstacles à supprimer et les mesures incitatives à mettre en place pour avancer dans cette voie.

Source : Greenenergy Europe, Enjeux.org (image)

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.