Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le budget énergétique des Français en baisse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Sofinoscope, budget mensuel des dépenses énergétiquesSelon la dernière édition du baromètre Sofinco, le Sofinoscope, les ménages français consacreront cette année en moyenne 192 € par mois à leurs dépenses énergétiques. Ce budget, en baisse de 7 %, reflète une réelle volonté de changement de comportements au quotidien afin de limiter les dépenses énergétiques du foyer.

Par rapport à 2014, le baromètre enregistre une baisse de 15 € sur le montant moyen des dépenses d’énergie, qui du coup retrouve son niveau de 2012. « Si 71 % des Français déclarent que leur budget énergétique a augmenté depuis les cinq dernières années, cet indicateur est en baisse de sept points depuis l’an dernier et de seize points depuis la première vague d’enquête en 2012« , explique Etienne Epitalon, Directeur du marché de l’équipement de la maison, à Sofinco. Les baisses successives des prix du fioul (528 € la tonne en janvier 2014, 375 € en janvier 2015) et du gaz participent également à la diminution de la facture moyenne.

Mais il faut cependant compter avec le changement de comportement, réel : 97 % des personnes  interrogées déclarent avoir adopté au quotidien un comportement plus responsable pour réduire leur budget énergétique. Parmi les gestes économes les plus courants, on trouve le lancement d’un cycle de lavage seulement lorsque les appareils ménagers sont pleins pour 90 %, le choix des douches plutôt que des bains pour 89 %, l’extinction des appareils plutôt que leur mise en veille pour 76 %, et le choix à l’achat d’appareils économes pour 74 %. Enfin 21 % affirment faire maintenant jouer la concurrence. L’impact des étiquettes énergie à l’achat et la mise en concurrence des fournisseurs progressent d’ailleurs de 3 points par rapport à l’année dernière.

Les travaux d’isolation font toujours partie des premiers projets des Français (90 % de favorables), mais peinent cependant à se réaliser : 35 % indiquent avoir réalisé au moins un de ces travaux d’économies d’énergie (isolation des combles et pose de double vitrage en priorité). Par contre, 75 % des répondants n’envisagent pas de passer aux énergies renouvelables. S’ils y sont globalement favorables (85 %), ce projet leur semble avant tout en inadéquation avec leur budget : « Si pour 48 % des Français l’impact positif des énergies renouvelables est visible sur leur budget, l’investissement financier que cela représente est un réel frein à la réalisation de ces travaux pour plus d’un Français sur deux (54 %, en hausse de deux points) » explique Etienne Epitalon.

Source : Sofinoscope

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.