Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le CEA classé en tête des centres publics de recherche du monde

cea

Dans le Top 25 Global Innovators-Government, le classement Reuters des agences gouvernementales les plus innovantes du monde, le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) arrive sur la toute première marche du podium et se trouve ainsi consacré meilleur centre de recherche et d’innovation du monde. Il est suivi par le Startseite Fraunhofer-Gesellschaft allemand et la Japan’s Science and Technology Agency.

Le CEA doit sa position enviable d’une part au nombre important de brevets délivrés comparé au volume total déposé. En effet, entre 2008 et 2013, sur les 2252 brevets déposés, principalement dans le les secteurs de l’énergie (nucléaire et renouvelable), des semi-conducteurs, de la chimie et des produits de consommation finaux, 81,2 % ont abouti.

D’autre part, Reuters a comme critère également important le nombre de fois où ces brevets sont cités par des chercheurs extérieurs, ce qui démontre l’impact du CEA sur les efforts de R&D d’autres organisations : « Cela montre à quel point la recherche du CEA impacte les efforts de R&D des autres centres de recherche » écrit Reuters.

L’étude insiste aussi sur le rôle essentiel des organismes publics pour faire avancer sciences et technologies : « En effet, la recherche, et ce encore plus quand elle est fondamentale, et donc guidée par la curiosité, est financée pour une part très importante par des fonds publics plutôt que privés, les entreprises étant quant à elles souvent confrontées à des problématiques de rentabilité à plus court terme qui rend leur investissement plus difficile » commente le communiqué du CEA. Le rapport Reuters souligne également le rôle joué par les centres de recherches publics pour faire avancer les découvertes décisives : la fission nucléaire, internet ou la cartographie du génome humain.

Trois autres organismes français se trouvent également dans ce top 25 : le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) à la 5ème place, l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) à la 10ème place et l’Institut Pasteur à la 17ème. Ce classement comprend 6 organisations américaines, 4 japonaises et 3 allemandes. Le continent européen occupe au total 9 des 25 places, ce qui, selon Reuters, en fait le continent le plus innovant.

Sources : CEA, La Tribune

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.