Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le CESE donne son avis sur les transports

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

CESEAlors que le débat national sur la transition énergétique touche à sa fin, le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) a voté le 10 juillet son avis sur « la transition énergétique dans les transports ». Ces derniers représentent en effet 32 % de la consommation finale d’énergie, concentrent 70 % de la consommation de pétrole pour les usages énergétiques et sont à l’origine de 26 % des émissions de gaz à effet de serre. Dans ce contexte, les transports constituent un enjeu majeur pour lutter contre le changement climatique.

L’avis sur la transition énergétique dans les transports va dans le sens d’une transition énergétique qui se donne des objectifs clairs : « relier et mailler les territoires en respectant leurs spécificités ; favoriser l’intermodalité; accompagner les changements de comportements ; développer des transports du plus haut niveau technologique et environnemental au service des entreprises et des citoyens ; se donner les moyens de développer une économie verte. »

Inscrire les choix d’infrastructures dans l’objectif « Facteur 4 »

Dans le cadre européen, l’objectif « facteur 4 » consiste à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990 (avec une première étape de – 20 % en 2020). Dans ce but, « toute infrastructure nouvelle devrait s’inscrire dans une logique de haute qualité environnementale. » Le CESE préconise donc de donner la priorité à l’optimisation de l’existant, plutôt qu’à la création de nouvelles infrastructures, et aux alternatives à la route et à l’aérien.

Favoriser le transfert modal et l’intermodalité pour organiser la complémentarité des transports

En ce qui concerne les transports voyageurs, le CESE conseille de développer des transports en commun de qualité, de promouvoir les transports décarbonés et de renforcer les liaisons ferroviaires Intercités. Pour les marchandises, l’avis souligne l’importance d’optimiser le transport routier et de promouvoir le fret ferroviaire, maritime ou fluvial, « de repenser les chaînes logistiques maritime+fer+route » selon un paramètre éco-responsable.

Influer sur l’évolution des besoins de mobilité et accompagner les changements de comportements

Un urbanisme densifiant la ville permettrait de prendre en charge une partie plus importante des trajets domicile/travail : transports en commun, marche, vélo y prendraient une part plus importante. Le CESE préconise aussi de favoriser l’évolution vers de nouveaux usages de l’automobile : covoiturage, autopartage ou transport à la demande.

Saisir l’opportunité de la transition énergétique pour faire de la France un champion industriel du transport décarboné

« La France a tous les atouts pour devenir un leader mondial de la mobilité intelligente et décarbonée. Notre économie est déjà engagée dans la recherche et le développement des énergies de substitution et des technologies de services qui feront notre mobilité demain » précise le CESE qui propose donc de doter le pays d’une R & D à la hauteur des enjeux pour coordonner une politique industrielle liant essor des énergies renouvelables et électrification des véhicules permettant d’accélérer l’émergence d’un marché de voitures décarbonées, et pour améliorer l’efficacité énergétique dans la construction aéronautique, navale, ferroviaire et des transports en commun.

Mettre en œuvre les leviers nécessaires à cette transition : politiques publiques, réglementation et fiscalité

« Il faut remettre à plat la fiscalité impactant la transition énergétique ; créer une épargne dédiée pour investir dans les transports ; accroitre par la Taxe poids lourds les ressources propres de l’AFITF, à fiscalité globale constante ; accompagner la politique de report modal via une harmonisation européenne des règles ; ou encore lutter contre la précarité énergétique dans les transports » souligne le rapport.

Source : le CESE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.