Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le changement d’heure du 29 mars sera-t-il l’antépénultième ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Changement d'heure On l’aurait presque oublié tant l’actualité est centrée sur le coronavirus, mais dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars, nous changerons encore une fois d’heure pour rejoindre l’heure d’été. Pour la dernière fois ? Toujours pas, puisque le dernier changement d’heure n’interviendra pas avant 2021. Nous repasserons donc à l’heure d’hiver en octobre prochain. Et ensuite ? Les Etats membres de l’Europe n’ont encore rien décidé.

Une heure de sommeil en moins

La nuit de samedi à dimanche sera donc amputée d’une heure. Si nous nous sommes habitués à ce changement d’heure depuis 1976, il n’empêche que pour certains il perturbe encore leur rythme de vie. Cette décision prise après les chocs pétroliers pour économiser de l’énergie n’avait plus lieu d’être. Décidé pour mieux faire coïncider les activités avec la lumière naturelle, il devait permettre de réaliser des économies d’éclairage.

Depuis des années, les économies engendrées sont quasi-inexistantes. L’intérêt de ce changement d’heure a donc été remis en cause, partout, mais particulièrement dans les pays du nord de l’Europe, où il perturbait inutilement la vie des habitants. Dans tous les pays d’Europe, des personnes se plaignaient des effets sur leur santé ou sur les habitudes des animaux d’élevage.

Encore au moins deux changements d’heure

Lors d’une consultation publique de la Commission européenne en 2018, qui a connu un succès tout à fait inattendue, les citoyens européens se sont prononcés à une très large majorité contre le changement d’heure au printemps et en automne. Le Parlement européen a voté le mardi 26 mars 2019 pour la suppression du changement d’heure en 2021 par 410 voix contre 192. Il laisse toutefois à chaque Etat membre le choix de garder l’heure d’hiver ou de prendre l’heure d’été à sa convenance. Mais ils devront se décider : aucun ne pourra garder le système de changement d’heure.

Pour la France, bien que l’heure d’hiver soit plus proche de l’heure solaire, les Français consultés par internet ont majoritairement choisi de rester à l’heure d’été. C’est-à-dire, si ce choix est entériné par le gouvernement, qu’ils devraient connaître encore deux changements d’heure : celui d’octobre 2020 (le pénultième) et celui de mars 2021, communs encore une fois à toute l’Europe. Ensuite, les pays ayant opté pour l’heure d’hiver vivraient un dernier changement d’heure en octobre 2021, tandis que les autres resteraient à l’heure d’été.

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.