Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le chocolat, un produit à impact environnemental important

Pâques est passé, il est peut-être temps de revenir sur la consommation de chocolat qui l’accompagne et – qui sait ? – prendre de bonnes décisions pour les prochaines occasions de consommation. Car si on a l’habitude de montrer du doigt la consommation de viande ou d’huile de palme comme responsable de la déforestation, on oublie facilement le chocolat, qui se classe pourtant 4ème des produits ayant un impact très négatif sur l’environnement. Mais de nouvelles initiatives apparaissent, pour rendre sa production plus vertueuse.

La production du chocolat, une grande cause de déforestation

Quant on prend en compte l’ensemble de son cycle de vie, le chocolat arrive effectivement directement derrière le bœuf, le mouton, et le fromage, parmi les produits ayant un impact particulièrement néfaste à l’environnement, et même largement devant l’huile de palme. Ce qui pose problème, c’est la déforestation qu’entraînent les plantations de cacaoyer, notamment en Afrique de l’Ouest.

En Côte d’Ivoire par exemple qui nous fournit la moitié de chocolat que nous consommons, 90 % des forêts ont été détruites en 60 ans, selon les estimations, pour laisser la place à des plantations de cacaoyers. Car la demande explose et les producteurs, souvent des petits paysans, sont poussés à en produire plus, au détriment des arbres. La production du cacao est ainsi une des premières causes de déforestation au monde.

Autre problème : l’eau. La production d’une simple tablette de chocolat en demande plus de 3 000 litres. Sans parler des intrants chimiques qui affectent autant la santé des populations que les sols. Et malgré une initiative Cacao et Forêts au Ghana et en Côte d’Ivoire en 2017 pour préserver ce qui reste de forêts, la situation ne s’améliore pas.

Des initiatives pour encourager une consommation plus respectueuse pour l’environnement

Mighty Earth, une ONG qui s’occupe particulièrement de ce sujet, constate que les coupes d’arbres continuent pour laisser la place aux cacaoyers. Pour alerter sur ce problème, elle a publié un classement des marques les plus responsables. Elle n’en a dénombré que 4, dont 2 seulement affichent du vert sur tous les critères (Beyond Good et Alter Eco, la seule que l’on trouve communément en France).

Fin 2021, la France a lancé une initiative « pour un cacao durable », qui a réuni la quasi-totalité des acteurs du secteur, dont la grande distribution. Ceux-ci se sont engagés sur trois points : l’assurance d’un revenu décent aux paysans, la fin de la déforestation d’ici 2025 et la lutte contre le travail des enfants (autre problème du secteur). Une affaire à suivre… pour consommer un chocolat moins nocif pour l’environnement.

Source : Novéthic

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.