Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le classement des chefs d’état les plus pollueurs

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Obama Air Force OneLe site Terra Economica vient, pour la 3ème année consécutive de publier un classement des chefs d’état, après avoir calculé les émissions de gaz à effet de serre dues aux déplacements de chacun. Et la palme revient à Obama qui, sur son Air Force One, un Boeing 747 a émis 20 000 tonnes équivalent CO2 en 10 mois : soit presque autant que les présidents mexicain (Felipe Calderon), brésilien (Lula) et chinois (Hu Jintao) réunis. Ceux-ci se classent respectivement deuxième, troisième et quatrième. Suivent Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, mais celui-ci n’a peut-être pas dit son dernier mot.

Les 20 000 tonnes équivalent CO2 émises par les voyages de Barack Obama sont dues au Boeing 747 qu’il utilise, l’avion le plus polluant de tous ceux qui participaient au concours. Celui-ci a accumulé 150 000 km à l’intérieur des Etats-Unis, et 50 000 km à l’international, ce qui ne fait pas du président américain « un modèle de sobriété énergétique ».

Le président mexicain a émis 7 120 teq CO2 à bord d’un Boeing 757 et 87 % concernent ses déplacements à l’étranger, tandis que Lula qui a parcouru plus de 220 000 km au-dessus du Brésil (60 % de ses émissions annuelles)  pour soutenir la campagne de Dilma Roussef, en émettait 7 033. Son jet Embraer 190, par chance, est plus sobre que les équipages de ses collègues occidentaux et asiatiques. Hu Jintao a peu voyagé par rapport : 11 déplacements, mais en général à l’autre bout du monde, et son Boeing 747, plutôt gourmand, lui a valu le rejet de 7 025 teq CO2 et la quatrième place du classement.

Angela Merkel varie les moyens de transport, et ses émissions se montent à 5 138 teq CO2 : son Airbus A 310 est responsable de 95 % des émissions liées à ses voyages à l’étranger. Si le président français, 6ème cette année, n’a émis « que » 2 900 teq CO2, car il n’a parcouru « que » 134 000 k en Airbus A 319, cela va changer avec l’avion qu’il utilisera désormais :

Mais voilà, le problème est devant lui. Nicolas Sarkozy s’est en effet acheté un A 330-200 qu’il a fait retaper. S’il avait voyagé avec Air Sarko One dès cette année, il aurait multiplié par 2,5 ses émissions de CO2. Ce qui l’aurait ramené en deuxième position de ce classement…

Source : Terra economica

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.