Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le concours d’expression artistique de Watty à l’école : les réalisations sont attendues !

En début d’année scolaire, le programme Watty à l’école présente son événement phare : le concours d’expression artistique de Watty et le thème choisi. Maintenant, nous attendons les réalisations dont l’envoi doit avoir lieu entre le 3 janvier au 13 mars 2022, directement sur le site concours.watty.fr.

Pour l’année 2021/2022, le titre du concours est « Du clic au déclic : moins d’écrans pour l’environnement ». Le but est bien sûr de faire prendre conscience aux enfants de l’omniprésence du numérique dans leur vie, du temps qu’ils passent sur les écrans, et de l’importance se déconnecter. Mais aussi de l’impact sur l’environnement et sur les consommations d’électricité que représentent l’utilisation des écrans.

concours d’expression artistique de Watty 2022

Un thème : le numérique pour 2021/2022

L’objectif du concours d’expression artistique de Watty est triple : inciter les élèves à économiser l’énergie, quel que soit le thème choisi ; développer leur imagination et leur créativité ; participer au niveau national à une action collective. Créé dès le début du programme Watty à l’école (2013), ce concours a rencontré très rapidement un succès qui ne se dément pas dans les classes participantes.

Le concours 2021-2022 a pour thème le numérique et la consommation électrique de nos appareils informatiques et hifi. Mais nous pouvons en avoir une autre lecture. En effet, la mention « moins d’écrans » se réfère également au temps passer sur les appareils électroniques ou hifi ainsi qu’au nombre d’appareils présents dans nos logements. Il est aussi possible d’y ajouter la notion de cycle de vie de ces équipements que les plus grands vont aborder lors des ateliers.

Pour illustrer le thème, les enfants peuvent proposer une illustration et/ou un slogan ; un support illustré par des photos prises par la famille, des collages, des peintures, feutres, pastels, crayons de couleur…, avec slogan ; une bande-dessinée ; une vidéo de sensibilisation ; une maquette une chanson ; un texte ou une poésie…

Des enseignants engagés, mais aussi des réalisations individuelles ou en petit groupe

Beaucoup d’enseignants se sont emparés du concours afin de faire créer à leur classe une œuvre collective. Les résultats en sont généralement spectaculaires, comme le prouvent deux des gagnants de la dernière session : l’un autour d’une chanson (Nous, de Julien Doré, réécrite en partie) en Provence Alpes Côte d’Azur et l’autre d’une histoire (celle de Tijean que sa grande sœur Madly tente par tous les moyens de sensibiliser aux écogestes) à La Martinique.

Mais des groupes d’enfants peuvent aussi se réunir d’eux-mêmes, à deux, trois, parfois plus, et se font aider de leurs parents pour présenter une œuvre, montrant à chaque fois que leur créativité n’a pas de limites. D’autres préfèrent présenter un travail individuel, avec des résultats tout aussi impressionnants.

Là-aussi, nous en avons des exemples sur la dernière édition avec deux gagnants nationaux individuels, l’un dans la catégorie maquette (un bateau écologique dans les Alpes-Maritimes) et l’autre dans la catégorie dessin/texte (la rédaction d’une fiche pédagogique illustrée pour fabriquer du papier recyclé) dans les Pyrénées-Orientales).

Un concours en plusieurs phases

Alors que, lors du premier concours, nous ne comptions guère que sur des dessins et peintures, nous avons vu apparaître dès le début des vidéos, des maquettes, des poésies originales ou encore la réalisation d’objets à partir de matériaux recyclés. A tel point qu’il nous a fallu revoir une première fois dans les années passées le règlement du concours, afin de pouvoir récompenser plus d’œuvres en créant une catégorie « gagnants régionaux », à côté du « gagnant national ». Mais cela n’a pas encore suffi, puisque depuis l’année dernière, nous n’avons plus un seul gagnant national, mais un gagnant par catégorie.

Chaque année, le concours se réalise autour d’un thème différent, toujours en rapport avec les économies d’énergie ou d’eau. Pour les derniers, en 2019, il s’intitulait « SOS épargnons l’eau ! », en 2020 « Quels super-héros êtes-vous pour le planète ? » et en 2021 « Consommer mieux et moins ». Cette année, nous mettons donc pour la première fois l’accent sur la sobriété numérique.

Le concours se déroule en plusieurs phases. Après la période de créativité et de réalisation des œuvres, l’envoi des réalisations doit avoir lieu entre le 3 janvier au 13 mars 2022, directement sur le site concours.watty.fr. Le public peut commencer à voter pour ses réalisations préférées dès le 14 mars et jusqu’au 10 avril 2022.  Un premier jury se réunit pour sélectionner les gagnants régionaux, en tenant compte des votes du public. L’annonce des résultats régionaux sera faite le vendredi 15 avril 2022.  Enfin un second jury, constitué des collaborateurs d’Eco CO2, sélectionnera les gagnants nationaux qui seront annoncés le mercredi 27 avril 2022. 

Chaque gagnant régional se verra remettre un prix, différent selon qu’il s’agit d’un élève seul, d’un groupe ou d’une classe. Enfin chaque gagnant national se verra à son tour récompensé. L’année dernière, il nous a fallu réaliser une sélection fort difficile de ces gagnants, en raison de la qualité des réalisations, parmi les quelque 900 reçues !

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.