Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le Conseil Mondial de l’Energie en congrès à Montréal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Affiche du congrès mondial de l'énergie à Montréal en septembre 2010

Le congrès du Conseil Mondial de l’Energie (CME) se déroule cette année à Montréal : du 12 au 16 septembre, il rassemble 300 conférenciers, 70 ministres, ainsi que des dirigeants d’entreprises et des leaders du milieu énergétique mondial, autour du thème « Agir maintenant sur les enjeux planétaires – Pour un monde d’énergie en mouvement ».

Fondé en 1923, le CME a pour objectif de « promouvoir la fourniture et l’utilisation durables de l’énergie pour le plus grand bien de tous ». Il est constitué des comités nationaux de près de 100 pays. Son président actuel, Pierre Gadonneix, ancien PDG d’EDF, arrive au terme de son mandat de 3 ans.

Le directeur exécutif de ce 21ème congrès, Stéphane Martin, estime que les organisateurs doivent relever un défi important pour que les leaders et les experts du secteur énergétique du monde entier poursuivent dans les meilleures conditions le dialogue sur les questions énergétiques :

Je suis ravi de constater que le Congrès de Montréal suscite autant d’intérêt de la part des acteurs clés de l’industrie. J’ai la conviction profonde que le fait de rassembler à Montréal les autorités les plus influentes en matière d’énergie contribuera à l’émergence de solutions concrètes pour répondre aux préoccupations de plus en plus pressantes des populations et de leurs gouvernants quant à la demande future en énergie et à la capacité de répondre à cette demande dans le respect du développement durable et des nouvelles normes environnementales mondiales.

A quelques semaines du prochain sommet sur le climat de Cancun, le CME débattra de la situation internationale autour de quatre principaux enjeux : accessibilité (répondre à la demande d’énergie), disponibilité (quel serait le système énergétique le plus adéquat pour assurer une stabilité à long terme), acceptabilité (des solutions énergétiques pour une planète vivante) et responsabilité (politiques, réglementations et financements), qui feront chacun l’objet des 4 journées du congrès. Tous les aspects de l’énergie vont ainsi être abordés : du charbon au nucléaire en passant par le pétrole, le gaz naturel et bien sûr les énergies renouvelables. Les questions liées au changement climatique seront également au cœur des débats.

La CME Montréal 2010 se veut un congrès vert :

Le CME Montréal 2010 est une organisation responsable qui cherche à respecter les principes du développement durable en réduisant l’impact environnemental de ses activités dans une perspective d’amélioration continue.

En plus de son engagement « Zéro déchet » le CME est partenaire du programme Vers des territoires moins émetteurs de gaz à effet de serre et plus résistants au changement climatique mis sur pied par le Programme des nations unies pour le développement (PNUD).

Sources : Développement durable, WEC France, WEC Montréal 2010, CNW

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.