Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le Conseil national de l’air examine des mesures en faveur de la qualité de l’air

Le Conseil National de l’air, organe de concertation, de consultation et de propositions dans le domaine de la lutte contre la pollution et l’amélioration de la qualité de l’air, a dressé un bilan de l’épisode de pollution de mars dernier et examiné un train de mesures à venir, soumis par le Ministère de l’Ecologie, de Développement Durable et de l’Energie, en faveur de la qualité de l’air.

air parifL’évaluation du dispositif mis en place lors du pic de pollution du mois de mars repose sur deux études : l’une de l’ADEME, que nous avons déjà évoquée, sur la réaction des Franciliens, l’autre d’Airparif, une des associations indépendantes chargée de surveiller la qualité de l’air ambiant pour le compte des pouvoirs publics. Cette dernière montre « que la circulation alternée a permis de réduire substantiellement les concentrations de dioxyde d’azote (NO2) et de particules fines (PM) à proximité du trafic. À l’heure de pointe du soir, la réduction moyenne des concentrations de NO2 grâce aux mesures mises en place a atteint jusqu’à -30 % sur le boulevard périphérique (-10 % de particules fines) et atteint en moyenne -10% à proximité du trafic (-6 % pour les particules fines). »

Le Conseil national de l’air a par ailleurs reconnu l’implication de tous les acteurs, qui, « par leur mobilisation et leur civisme, ont contribué à la mise en œuvre efficace des mesures d’urgence » et considéré que les collectivités locales y ont joué un rôle déterminant puisque 13 d’entre elles ont par exemple mis en œuvre la gratuité des transports en commun.

Le Conseil national de l’air s’est d’autre part penché sur un premier train d’importantes mesures à venir en faveur de l’air et a donné son avis. Celles-ci concernent notamment :

  • la déclinaison, d’ici l’été, de l’arrêté interministériel du 26 mars 2014 relatif aux mesures d’urgence, afin d’harmoniser les conditions de déclenchement des mesures de prévention et de préciser leur mise en œuvre au niveau local ;
  • l’adoption, avant la fin de l’année, de l’ensemble des plans de protection de l’atmosphère ;
  • les premières recommandations de mesures à intégrer dans le cadre du plan national santé environnement en cours d’élaboration ;
  • un projet d’arrêté définissant les équipements permettant de réduire les émissions des polluants des véhicules en service.

Source : Ministère de l’Ecologie, de Développement Durable et de l’Energie

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *