Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le CSP propose de renforcer les enseignements à l’environnement

Le Conseil supérieur des programmes (CSP), organe en charge de la préparation des programmes scolaires, propose de renforcer, dès la rentrée 2020, les enseignements relatifs au changement climatique, à la biodiversité et au développement durable. Ses propositions recouvrent toute la scolarité obligatoire, des plus jeunes (école maternelle) jusqu’au collège. L’objectif est de permettre aux élèves d’appréhender, au plus tôt et de manière éclairée, les questions climatiques et environnementales.

Propositions du CSP
Le programme Watty à l’école, labellisé par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

Des propositions issues de nombreuses consultations

En amont de la conception et de la rédaction de ces propositions, le CSP n’a pas ménagé ses consultations. Il a ainsi rencontré des « astrophysiciens, géophysiciens, climatologues, glaciologues, naturalistes, paléoclimatologues, économistes, directeurs d’agences comme l’Agence française pour la biodiversité ou directeurs « Développement durable et environnement » de grands groupes », précise-t-il.

Cela lui a permis de concevoir des propositions dans la perspective que tous les élèves, au terme de leur scolarité obligatoire, possèdent les connaissances indispensables à la maîtrise des notions fondamentales pour comprendre le réchauffement climatique, la destruction accélérée des écosystèmes naturels et l’impact des activités humaines sur ces changements.

Un enseignement transversal

« Le changement climatique, la réduction de la biodiversité et la préoccupation partagée du développement durable constituent aujourd’hui des enjeux majeurs : ils sont au cœur des débats de notre société et à l’origine des mobilisations récentes de la jeunesse » explique-t-il en préambule d’une Note d’orientations et de propositions pour le renforcement de ces enseignements. Elle concerne donc les cycles 1, 2, 3 et 4. Elle est accompagnée de 4 documents décrivant précisément les propositions pour chaque cycle. Au total, les propositions ainsi rédigées font l’objet de plus de 400 pages.

Il ne s’agit pas de créer une discipline supplémentaire. « L’éducation au développement durable ne constitue pas pour autant une nouvelle discipline centrée sur l’étude d’un objet indépendant. Ce n’est pas davantage un nouvel enseignement qui viendrait s’ajouter à ceux qui sont déjà dispensés à l’école, au collège et au lycée. Les connaissances, les compétences et les comportements dont elle permet l’acquisition ou la construction sont présents dans tous les enseignements et disciplines dispensés tout au long de la scolarité. Son objectif est de les mettre en perspective et d’en faire ressortir le sens. L’éducation au développement durable vise, en effet, à développer la prise de conscience des élèves et à leur donner la volonté et la capacité d’agir pour préserver l’environnement » précise le CSP.

Cinq fils verts

Cette éducation doit donc être « transversale, morale et civique » et porter notamment sur les enjeux. « Au terme de la scolarité obligatoire, un élève doit posséder les connaissances indispensables pour comprendre le réchauffement climatique, la destruction accélérée des écosystèmes naturels, et prendre la mesure des risques qui en découlent pour les sociétés humaines. » Toutes les disciplines doivent apporter leur contribution : aussi bien les disciplines scientifiques qu’humanistes, et même l’éducation physique et sportive.

La note propose ainsi cinq fils verts pour cet enseignement. Ils « constituent, chacun, un fil narratif susceptible de devenir commun aux professeurs de tous les enseignements dispensés à l’école et au collège. L’air, l’eau, le feu, la terre et la vie se prêtent, en effet, de manière privilégiée à une construction structurée autour de pôles thématiques à la croisée des discours scientifiques, artistiques, littéraires ».

Source : Conseil supérieur des programmes

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.