Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le débat sur la transition énergétique est terminé

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Logo-ministere-environnementLe 18 juillet, s’achevait officiellement le débat national sur la transition énergétique. Le tout nouveau ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, Philippe Martin, se félicite de l’issue positive de ces discussions. Toutefois, certains groupes n’ont pas vraiment réussi à se mettre d’accord sur des propositions communes et proposent plusieurs scénarios, tandis que des participants (le Medef par exemple) annoncent déjà que la synthèse partielle ne peut pas être considérée comme consensuelle.

Cependant, la fin de ce débat national donne l’occasion de revenir sur certains chiffres donnés par le ministère : des collèges composés de 112 membres, riches par la variété des points de vue et la diversité des intervenants, 1 000 débats nationaux, auxquels ont participé 170 000 personnes, un site internet dédié qui a recueilli 1 200 contributions et une journée citoyenne (le 25 mai) qui a réuni (et l’on peut dire seulement) 1 115 citoyens dans 14 régions (sur 22).

Le document de synthèse national sera officiellement remis à l’occasion de la conférence environnementale des 20 et 21 septembre. Un projet de loi sera ensuite préparé pendant l’automne et soumis au Parlement. Le ministre met résolument l’accent sur la qualité des échanges qui ont eu lieu pendant les huit mois qu’ont duré le débat et précise :

L’implication de tous a été fantastique. Je tiens à saluer le travail du comité de pilotage ainsi que du secrétaire général du débat et de son équipe. (…) Il faut saluer la qualité du processus qui a permis à tous les points de vue de s’exprimer. Des consensus existent mais il demeure des divergences et c’est normal. Le principal est que tous les partenaires soient restés dans la barque. Il revient désormais au gouvernement de formuler des recommandations sur les enjeux énergétiques de notre pays. Le temps viendra alors de redonner aux élus de la République la capacité à agir sur l’avenir énergétique de la France.

Sources : Ministère du Développement Durable, Le Monde

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.