Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le goût de l’eau

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La Semaine du Goût est passée, mais il n’est pas encore trop tard pour en parler : Suez Environnement l’a ainsi évoqué en consacrant un dossier au goût d’un des produits de consommation les plus courants : l’eau du robinet. Incolore, inodore, sans saveur ? Si la première assertion s’avère (en principe) exacte, les deux suivantes demandent à être vérifiées.

L’eau du robinet constitue le produit alimentaire le plus contrôlé en France : des normes très strictes la régissent. Mais il n’existe pas de règle concernant directement le goût – en principe, elle ne doit pas en avoir – simplement quelques critères définis par le Ministère de la Santé : des paramètres organoleptiques tels que sa couleur, sa saveur et sa transparence. En 2002, Lyonnaise des Eaux (filiale de Suez Environnement) a créé un Observatoire du Goût de l’Eau qui permet de recueillir la perception du goût de l’eau des consommateurs : des centaines de goûteurs, partout en France, participent à cette démarche en transmettant au moins deux fois par semaine à l’entreprise leurs observations sur la dégustation qu’ils font de… l’eau de leur domicile. Les données ainsi recueillies servent à améliorer, si besoin les qualités gustatives. Preuve donc que l’eau peut avoir un goût !

gout de l'eau, suez environnement

L’eau est un produit vivant. Son goût et son aspect varient en fonction des minéraux et des éléments biologiques (terre, algues, feuilles, etc.) rencontrés lors de son trajet dans le milieu naturel. La saveur de l’eau peut également être influencée par les processus de traitement et de distribution.

Selon le Centre d’Information sur l’Eau, 7 Français sur 10 trouvent que l’eau a bon goût (baromètre de mars 2013) : on suppose donc que pour ceux-là, elle n’en a pas, justement. Pour les autres, Suez Environnement donne quand même quelques conseils pour déguster l’eau dans les meilleures conditions :

(…) le matin ou après une absence prolongée, laissez couler pendant quelques secondes pour laisser échapper l’eau ayant stagné dans les tuyaux, laissez l’eau s’aérer quelques minutes afin que s’évapore le chlore, conservez l’eau au réfrigérateur dans une carafe fermée, nettoyez régulièrement vos contenants avec du vinaigre car la présence de dépôts calcaires au fond des récipients peut donner à l’eau un goût de renfermé…

Et préconise même d’y ajouter quelques gouttes de jus de citron. Cette fois-ci, c’est sûr, outre les effluves de chlore, pas toujours agréables, elle aura une odeur !

Source : Suez Environnement

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.