Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le marché photovoltaïque de l’Union Européenne en forte décélération en 2012

Après une année 2011 « euphorique », EurObserv’ER indique dans son baromètre annuel, une forte décélération du marché photovoltaïque de l’Union Européenne pour l’année 2012. Avec une puissance connectée de 16,5 GWc l’année dernière, contre 22 GWc en 2011, il enregistre une baisse de 25 %. Par contre, au niveau mondial, le marché reste stable, avec un peu plus de 30 GWc installés, grâce à la montée en puissance des marchés américain et asiatique.

Grâce aux nouvelles connexions mondiales, la barre des 100 GWc a finalement été franchie fin 2012 (101 GWc). Si EurObserv’ER note un glissement du marché mondial vers les marchés américain et asiatique, l’Europe reste la principale zone d’installation, malgré un marché en forte décélération : il représentait  près des trois quarts du marché mondial en 2011, alors qu’il n’en représente plus que juste un peu plus de la moitié en 2012.

Les analystes estiment pour leur part que le marché mondial devrait continuer à augmenter en 2013, entraîné par les marchés chinois et nord-américain, mais aussi japonais, et prochainement relayés par l’Inde, l’Amérique du Sud, voire même l’Afrique. Ils l’évaluent entre 31 GWc et 34,5 GWc pour l’année 2013.

Ainsi le gouvernement chinois a annoncé espérer atteindre les 10 GWc installés en 2013 (le double de 2012), ce qui en ferait certainement  le premier marché mondial. Il s’en donne d’ailleurs les moyens, puisqu’il a doublé les subventions au secteur solaire domestique. Le marché des Etats-Unis est lui aussi en plein essor, et estimé à 3,3 GWc installés en 2012, avec une puissance cumulée de 7,2 GWc. Le marché prévu pour 2013 s’y élève à 4,3 GWc, soit 29 % de plus que l’année dernière, malgré des restrictions budgétaires prévus par le Trésor américain qui devraient avoir sur celui-ci « un impact modéré. »

L’Union Européenne passe le relais, note EurObserv’ER, d’autant que certains gouvernements d’états-membres mettent en place des taxes sur la production d’électricité photovoltaïque, ou modifient les lois de manière rétroactive. Toutefois certains marchés résistent mieux que d’autres : c’est le cas du Danemark, des Pays-Bas, de l’Autriche et de l’Allemagne (qui a une fois de plus battu l’année dernière son propre record d’installations). La puissance cumulée du parc européen s’établit désormais à 68 647 MWc (soit 136,3 Wc par habitant) et se traduit par une production de 68,1 TWh (soit 50,1 % de plus qu’en 2011), un peu plus de 2 % de l’électricité consommée dans l’Union Européenne.

le PV en europe

Source : EurObserv’ER

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.