Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le mois d’avril 2011 a été exceptionnellement ensoleillé : vive le solaire photovoltaïque !

Météo France a publié le 3 mai les statistiques pour avril 2011. Elle souligne que « La France métropolitaine a connu cette année un mois d’avril exceptionnellement chaud, sec et ensoleillé. »

Avec une température moyenne supérieure de 4,0°C à la moyenne de référence (calculée sur la période 1971-2000), avril 2011 se positionne au deuxième rang des mois d’avril les plus chauds depuis 1900, derrière avril 2007 (+4,3°C) et loin devant avril 1945 (+2.8°C), 1961 et 1949 (+2,6°C).

Ce mois d’avril 2011 a aussi été exceptionnel par sa faible pluviométrie. Il se situe parmi les plus secs depuis 1959, à l’image des mois d’avril 1984 et 1982 (les précipitations sur la France n’avaient représenté que 29 % de la moyenne de référence établie sur la période 1971-2000), 1960 (36 %) et 1997 (37 %).

Météo France : carte secheresse avril2011Le début d’année avait déjà été nettement déficitaire sauf sur les régions méditerranéennes. Ce nouveau déficit, conjugué aux fortes chaleurs, a conduit à une sécheresse extrême des sols superficiels pour une fin de mois d’avril sur la majeure partie du pays. La moitié nord de la France connaît ainsi des niveaux de sécheresse des sols superficiels jamais atteints fin avril au cours des cinquante dernières années.

L’ensoleillement en avril a également été remarquable. Sur la quasi totalité du pays à l’exception de l’extrême sud, les durées d’ensoleillement ont été plus d’une fois et demie supérieures à la moyenne de référence établie sur la période 1991-2000. En Rhône-Alpes et dans quelques régions avoisinantes, des records d’ensoleillement pour un mois d’avril ont été battus sur certaines villes.

PV Data : jauge de production photovoltaiqueVoilà des nouvelles qui ne réjouissent pas les agriculteurs mais elles ne font pas que des malheureux : les producteurs d’énergie solaire se frottent les mains, eux aussi ils ont battu des records en avril 2011, sur certaines installations que nous suivons (par exemple en Région Rhône Alpes), la production d’avril 2011 a été supérieure à celle de… juillet 2010 !

Combiné à des mois de janvier, février et mars qui étaient déjà favorables, la tendance pour 2011 est excellente, comme le montre la figure ci-contre. A la date de publication de ce post, la jauge de production comparant la production réelle mesurée à la production prévue pour une année moyenne est nettement dans le vert.

Source : Météo France, PV Data (système de suivi des installations solaires)

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.