Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le « nuage européen pour la science ouverte » lancé

Proposé en avril 2016 par la Commission Européenne, le nuage européen pour la science ouverte a été officiellement présenté à Vienne le 23 novembre. Il va offrir aux chercheurs un environnement sûr ou stocker, analyser et réutiliser des données à des fins de recherche, d’innovation et d’éducation. La Commission en a dévoilé la structure de gouvernance et le portail.

Nuage européen pour la science ouverte

Interconnecter les infrastructures de recherche

L’Europe a lancé cette initiative il y plus de deux ans. En effet, plus grand producteur de données scientifiques dans le monde, elle estimait les infrastructures insuffisantes et trop fragmentées pour permettre de bénéficier de tout le potentiel de ces très abondantes données.

Au cours des dernières années, de nombreux décideurs du monde entier ont défini une vision claire et cohérente de la science ouverte mondiale comme moyen de créer un nouveau paradigme de science transparente et axée sur les données, permettant d’accélérer l’innovation.

La Commission a donc souhaité développer et interconnecter les infrastructures de recherche en créant ce nuage européen pour la science ouverte. Ce nuage européen doit offrir aux 1,7 million de chercheurs et aux 70 millions de professionnels un environnement virtuel leur permettant de stocker, de partager et de réutiliser leurs données dans toutes les disciplines et par-delà les frontières.

Un nuage européen pour la science ouverte à destination des scientifiques

Un budget de 600 millions d’euros a été affecté à la mise en place de ce nuage européen pour la science ouverte d’ici 2020. Développé dans le cadre d’un effort collectif associant Commission européenne, Etats membres et communauté scientifique, ce point d’entrée universel permettra d’accéder à un nombre croissant ouvertes dans les domaines des sciences, technologies, sciences humaines et sciences sociales.

Dans un premier temps axé dur la communauté scientifique, le nuage européen pour la science ouverte s’élargira au fur et à mesure au secteur public et aux entreprises. La déclaration de Vienne sur la structure européenne de gouvernance du nuage scientifique ouvert, élaboré à l’occasion de la cérémonie de présentation, résume le processus de consultation en soulignant les étapes les plus importantes et en rappelant les engagements souscrits par les États membres sous la forme de divers documents de politique. Elle souligne également la nécessité de soutenir activement cet effort commun pour assurer une mise en œuvre harmonieuse et réussie.

Source : Commission européenne

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.