Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le Parlement Européen appelle à des politiques énergétiques plus ambitieuses

panneaux PVL’objectif européen en matière d’énergies renouvelables – 20% de la consommation totale d’ici 2020 – a déjà été atteint par de nombreux États membres de l’Union. Mais d’autres sont en retard et doivent faire davantage, insistent les députés du Parlement Européen, dans une résolution adoptée récemment portant sur le « rapport d’étape relatif aux énergies renouvelables » de la Commission européenne.

Ils y ajoutent, dans une seconde résolution, que, pour atteindre l’objectif d’efficacité énergétique de l’Union Européenne (UE) – 20 % de plus d’ici 2020 – les pays doivent appliquer pleinement la législation européenne existante. Mais, déclare le rapporteur sur l’efficacité énergétique, Markus Pieper : « Le problème est que nous devons travailler avec de nombreuses législations se chevauchant, et des obstacles liés aux politiques énergétiques nationales. Ainsi, de plus en plus de charges retombent lourdement sur les consommateurs. Nous avons donc besoin d’une meilleure coordination au sein de la Commission et entre les politiques nationales. Nous demandons à la Commission de faire en sorte que les objectifs nationaux et européens en matière de renouvelables ne s’affaiblissent pas mutuellement. »

Et, ajoute Paloma López Bermejo, rapporteur sur les énergies renouvelables, « L’Union doit rester à la pointe du développement des énergies renouvelables. Cela implique que les États membres fassent davantage d’efforts d’ici 2020, et qu’un objectif de 30% de renouvelables dans la consommation soit un minimum pour 2030, également sur le plan national. »

Pour atteindre et dépasser la part des énergies renouvelables après 2020, les Etats membres doivent utiliser efficacement les programmes de financements existants, estime le Parlement qui appelle à un objectif contraignant de 30 % de la part des énergies renouvelables dans la consommation totale en 2030. Ces objectifs sont en effet essentiels pour parvenir à un degré maximum d’ambition et d’effort de la part des Etats membres.

Affirmant d’autre part que l’autoproduction et l’autoconsommation étaient des droits de base, les députés estiment que les consommateurs devraient jouer un plus grand rôle pour atteindre ces objectifs, par exemple par la rénovation des bâtiments ou le chauffage et la climatisation collectifs, et précisent que la rénovation du bâti existant pour une meilleure efficacité énergétique doit être une priorité pour aider les foyers modestes. Ils appellent ainsi à la définition d’objectifs spécifiques pour les bâtiments résidentiels.

Source : Parlement Européen

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.