Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le premier véhicule électrique Michelin est un vélo

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

velo electrique michelinLe célèbre fabricant de pneus Michelin vient de présenter, lors du salon Eurobike 2012 qui se tient à Friedrichshafen (Allemagne), le tout nouveau vélo à assistance électrique qu’il produit. Instrument de mobilité urbain désormais incontournable, ce vélo associe, selon le constructeur « qualités pratiques et sécurité à un niveau inédit. »

Pratique, c’est sûr, il l’est : pliable, il se range facilement dans un coffre de voiture ou dans un appartement exigu, et permet même d’emprunter les transports en commun. Mais il peut tout aussi bien faire office de seul vélo puisque l’autonomie de sa batterie (lithium-ion, intégrée au cadre du vélo et invisible) atteint 45 kilomètres. Michelin l’a effectivement voulu facile d’utilisation au quotidien. Son vélo à assistance électrique est de plus compact et relativement léger pour cette catégorie de véhicule : il pèse 17,6 kg. Il atteint 25 km/h, se recharge en 4 heures 30 et peut se conduire comme tout vélo, sans le concours des batteries, avec 8  vitesses intégrées dans le moyeu de la roue arrière, dont le système ne nécessite aucun entretien et met à l’abri des déraillages. Il dispose de trois niveaux de sollicitation du moteur, plus un « programme piéton » lui permettant de circuler à 6 km/h. Michelin garantit 3 ans le cadre en alliage d’aluminium et 2 ans la motorisation et les composants électriques, et « s’engage à ce que tous les vélos soient contrôlés individuellement avant leur mise en circulation. »

Du côté sécurité, « composante nécessaire et indispensable« , Michelin a innové dans le domaine dont il est avant tout le spécialiste : le pneu. Il a effectivement équipé d’un pneu doté d’une protection anti-crevaison, et d’une chambre à air « carrée » annulant les effets d’une crevaison. Il s’agit d’un tout nouveau pneu « Michelin Protek Urban, conçu spécialement pour cet usage urbain et qui n’est d’ailleurs pas réservé à ce vélo uniquement, puisque le groupe le commercialise. La nouvelle chambre à air réduit quant à elle considérablement les pertes de pression entre deux utilisations et offre une grande facilité de montage.

Ce vélo innovant est développé sous licence par la filiale du groupe Michelin, Michelin Lifestyle, en coopération avec un partenaire historique de cette entité : IMPEX et sera commercialisé au 1er octobre pour environ 1 400 euros.

Pour le groupe Michelin, acteur de la mobilité, le vélo à assistance électrique est comme une extension de la mobilité urbaine. Pour les citadins sensibles à l’environnement et pénalisés par la difficulté à se déplacer en ville, Michelin offre une solution de vélo pliant électrique robuste et équipé de pneumatiques spécialement adaptés en extension de la mobilité urbaine.

Source : Michelin

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.