Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le Réseau Action Climat déçu par le projet de loi sur la transition énergétique

reseau action climatLe Réseau Action Climat (RAC) réagit à la version définitive du projet de loi sur la transition énergétique en regrettant qu’il n’y ait « rien de nouveau sous le soleil. » Si celui-ci apporte quelques avancées, il ne donne pas l’élan nécessaire à un modèle énergétique plus sobre, selon le RAC, qui espère que le parlement étoffera ce texte, notamment sur des volets comme la rénovation du bâtiment, la mobilité ou la production d’énergie, ou encore sur les objectifs à moyen terme.

Le RAC regrette ainsi que les avis du Conseil national de la transition écologique (CNTE) et du Conseil économique, social et environnemental (CESE), qui demandaient l’ajout d’un objectif de réduction de la consommation d’énergie en 2030, n’aient pas été davantage pris en compte, le projet se contentant de reprendre l’objectif de réduction de l’intensité énergétique déjà présent dans la loi de 2005 : « Ne pas indiquer d’objectif de réduction de la consommation d’énergie clair et lisible pour 2030 est une grave erreur alors que la facture énergétique augmente pour les ménages et les entreprises » souligne Anne Bringault, en charge de la coordination des ONG sur la transition énergétique pour le CLER et le RAC.

Par contre, dans le domaine des transports, le projet suit mieux les avis de CES et du CNTE, en élargissant la notion de véhicules propre à ceux ayant un très faible niveau d’émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Mais il néglige d’autres aspects comme la lutte contre l’étalement urbain, l’encouragement aux transports moins polluants et la baisse des limites de vitesse.

En ce qui concerne le nucléaire, le RAC déplore qu’il n’y ait « toujours rien de clair« . L’objectif de réduction de 50 % de la part du nucléaire dans la production d’électricité est bien prévu, mais pas les moyens pour atteindre cet objectif.

« Nous attendons du parlement qu’il amende le projet de loi à l’automne et lui donne davantage de corps. Le CLER, Réseau pour la transition énergétique, et le Réseau action climat sortiront en septembre un « transitiomètre » qui mesurera la capacité du projet de loi à atteindre les engagements pris par la France dans le domaine du climat et de l’énergie. Cet outil internet évoluera au fil du débat parlementaire et des amendements votés, rendant ainsi visible l’évolution positive ou négative du texte » conclut le RAC.

Source : RAC

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

0 réponse sur “Le Réseau Action Climat déçu par le projet de loi sur la transition énergétique”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.