Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le sport, source d’énergie renouvelable… presque inépuisable !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Après avoir pédalé pour alimenter en électricité un club de sport de New-York ou un hôtel à Copenhague, ou encore dansé pour éclairer une discothèque de Rotterdam, sautez à la corde maintenant ! Et vous utiliserez vous-même l’énergie que vous aurez produite, au choix, soit pour recharger des piles, comme celles de votre appareil photo par exemple, soit pour vous éclairer grâce à une lampe torche.

La corde a sauter e-rope

Si vous voulez charger des piles, utilisez la E-Rope (E-corde) pour votre exercice quotidien de saut à la corde. Celle-ci permet de recharger les piles insérées dans les poignées lorsque l’on saute. Eh oui, cette corde à sauter génère de l’énergie renouvelable ! Elle récupère en fait l’énergie cinétique qu’elle génère lorsqu’on s’entraîne et la transforme en énergie électrique, grâce à un petit dispositif intégré dans les poignées.

Comptez tout de même une bonne vingtaine de minutes (selon son concepteur) d’exercice sportif pour que les piles soient complètement rechargées. Et inutile d’interrompre votre effort pour vérifier : un led sur la poignée vous indique le niveau de recharge.

la corde a sauter jumping-light

Si par contre, vous avez régulièrement besoin d’une lampe-torche (sportif nocturne peut-être ?), optez plutôt pour la Jumping Light. Plus de pile cette fois, mais directement une lampe rechargeable. En gros, le système est le même : l’énergie cinétique générée lorsqu’on saute à la corde est récupérée par un dispositif intégré dans les poignées et transformée  en électricité. Cette électricité alimente directement deux lampes torches, qui ne sont autres que les poignées elles-mêmes. Là aussi, le concepteur a bien entendu prévu un témoin de recharge pour vous éviter d’interrompre inutilement votre effort.

Voilà deux concepts qui vont vous permettre de vous maintenir en forme et de dépenser de l’énergie – la vôtre, et elle est gratuite et renouvelable à souhait si vous êtes sportif – pour économiser de l’énergie – celle de la planète cette fois, et elle est nettement plus coûteuse ! Quand on vous dit que le sport est une source d’énergie renouvelable…

Sources : Buzzecolo, article du 5/06 et article du 13/01, Yankodesign

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

2 réponses sur “Le sport, source d’énergie renouvelable… presque inépuisable !”

  1. L’article n’est encore qu’un concept de Kyung Lee Guk, mais ne doutons pas qu’il sera très vite sur le marché ! c’est pour cette raison que vous n’avez trouvé aucune indication pratique pour vous le fournir. Pour ce genre d’article, je vous conseille de vous rendre sur le site store-yankodesign.com (site canadien), très en pointe sur ce genre d’articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.