Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Le Transitiomètre est en ligne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

logo transitiomètreDéveloppé par le Réseau Action Climat (RAC) et le cabinet Ecofys, le Transitiomètre (voir notre article du 28 août) est un outil qui permet de mesurer la capacité du projet de loi sur la transition énergétique à atteindre neuf engagements de la France. Il vient d’être mis en ligne et l’évaluation sera mise à jour régulièrement durant les débats parlementaires, en fonction des amendements votés.

Dans l’état actuel du projet, le Transitiomètre affiche 20 %, soit un chiffre largement insuffisant pour atteindre les engagements de la France. Le Comité de Liaison des Energies Renouvelables (CLER) et le RAC attendent donc des Parlementaires qu’ils « étoffent » le projet de loi pour apporter une plus grande cohérence entre les objectifs et les mesures pour les atteindre.

Actuellement, un seul des objectifs évalués atteint plus de 50 % (51 % exactement) : porter la part des énergies renouvelables à au moins 23 % de la consommation d’énergie finale d’ici à 2020. Le chemin pour arriver à 100 % reste toutefois très long. L’objectif qui a le moins de chances d’être atteint concerne le rythme annuel de la baisse de l’intensité énergétique finale, fixé à 2 % dès 2015, et à 2,5 % d’ici 2030. Mais le projet manque des mesures adéquates et la réduction de la consommation d’énergie reste oubliée, notamment pour l’industrie.

Les engagements couvrent de nombreux secteurs. Pour rappel, les neuf points évalués  sont les suivants : économies d’énergie, préservation du climat, précarité énergétique et justice sociale (les trois constituent « le cap »), transports, bâtiment, industrie et services (les trois forment la « consommation d’énergie »), le nucléaire, les énergies fossiles et les énergies renouvelables (les trois derniers concernent la « production d’énergie »). En fait, aucun engagement officiel n’était pris pour la précarité énergétique, que le Transitiomètre évaluera donc en s’appuyant sur le débat national sur la transition énergétique.

Pour Anne Bringault, en charge de la transition énergétique pour le CLER et le Réseau Action Climat, « Le transitiomètre montre quil manque des mesures phares pour atteindre les engagements de la France, notamment, l’introduction d’un critère de performance énergétique globale (BBC rénovation) pour la majeure partie des financements dédiés à la rénovation énergétique, une réduction généralisée des limitations des vitesses sur routes, ou encore la présentation par le gouvernement et EDF d’un calendrier de fermeture de réacteurs nucléaires d’ici 2025. »

Source : Réseau Action Climat

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

0 réponse sur “Le Transitiomètre est en ligne”

  1. Ce transitiomètre est une bonne initiative pour voir l’évolution du projet ! Espérons que les amendements votés fassent évoluer les chiffres, je pense que nous sommes dans le bon chemin même si cela demande beaucoup de temps.

  2. Ce transitiomètre est une bonne initiative pour voir l’évolution du projet ! Espérons que les amendements votés fassent évoluer les chiffres, je pense que nous sommes dans le bon chemin même si cela demande beaucoup de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.