Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Carte de France des bâtiments à énergie positive

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Alors qu’il n’existe encore aucune définition réglementaire des bâtiments à énergie positive (BEPOS), et qu’un label est en cours d’élaboration, l’ADEME présente une cartographie les recensant ainsi qu’une base de données en donnant une fiche détaillée.

La construction de bâtiments basse consommation (label BBC) devient aujourd’hui la norme, avec la mise en place de la RT 2012. Leur consommation d’énergie ne dépasse pas 50 kWh/m²/an. Mais on peut aller plus loin en construisant des bâtiments qui non seulement consomment très peu, mais autoproduisent l’énergie nécessaire à leur fonctionnement, voire encore plus : ce sont les bâtiments à énergie positive. Ces bâtiments présentent un double avantage pour leurs occupants : d’une part, un bâtiment très économe est source de réduction de dépenses, et d’autre part, l’énergie produite dépassant les besoins du bâtiment peut être revendue sur le réseau.

La cartographie des bâtiments à énergie positive que vient de présenter l’ADEME fait état de 183 bâtiments pouvant être qualifiés à énergie positive en France. Mais depuis 2009, note l’ADEME, on compte 20 à 30 nouvelles opérations livrées chaque année : logements individuels ou collectifs, ou bâtiments tertiaires (la majorité). Les techniques et équipements utilisés (isolation par l’extérieur, triple vitrage, pompe à chaleur géothermique, recours à la ventilation double flux et au solaire photovoltaïque…) sont actuellement bien implantés sur le marché.

carte de France des BEPOS by AdemeAfin de recenser les meilleures techniques, et par là d’accélérer leur développement, l’ADEME, après un premier état des lieux, met en place une base de données BEPOS, qui non seulement recense toutes les réalisations, mais proposera à terme pour chacune une analyse une fiche analytique détaillée des opérations les plus représentatives. Actuellement en cours de construction, présente actuellement les 183 sites répertoriés, dont 17 font déjà l’objet d’une fiche descriptive détaillée.

Cependant, rappelle l’ADEME, « à ce jour, aucune définition réglementaire, ni label volontaire de bâtiment à énergie positive ne sont formalisés : le périmètre, les caractéristiques et les exigences de ces bâtiments doivent encore être fixés. » Le futur label associé à la RT 2012, qui est en cours de définition par les Pouvoirs Publics, devrait pouvoir combler ce vide et comporter un niveau « BEPOS » .

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

2 réponses sur “Carte de France des bâtiments à énergie positive”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.