Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les émissions de CO2 de la Chine encore en hausse en 2009

Shangai de nuit

Alors qu’en 2007, la Chine avait prévu de réduire ses  émissions de CO2 de 50 millions de tonnes avant 2010, le rapport publié récemment par BP sur la production et la consommation mondiale d’énergie montre qu’au contraire elles continuent d’augmenter, malgré la première baisse depuis 1982 de consommation d’énergie au niveau mondial (-1,1 %), due en grande partie à la crise.

Le rapport BP

La Chine a émis en 2009 24,2 % du CO2 mondial, loin devant les Etats-Unis (19,1 %). Ses rejets augmentaient de 9,1 %, alors que ceux des USA reculaient de 6,5 %. En effet, la consommation d’énergie, hors énergies renouvelables, de la Chine enregistrait, l’année dernière, une hausse  de 8,7 %, rattrapant  ainsi celle des Américains (19,5 % de la consommation mondiale chacun), loin devant la Russie (5,7 %), le Japon et l’Inde (4,2 %).

Par contre du côté des énergies renouvelables, les éoliennes y ont connu une croissance exceptionnelle : + 113,3 %. La capacité de production chinoise est maintenant égale à celle de l’Allemagne (25 853 MW), et se situe juste derrière les USA. Le solaire, en hausse de 110,3 % quand même, ne représente que 1,3 % de la production mondiale, loin derrière l’Allemagne (42,2 %) et le Japon (11,5 %).

Les communiqués de presse chinois

Cette tendance à la hausse de la consommation d’énergie inquiète d’ailleurs fortement les dirigeants chinois qui multiplient les communiqués de presse appelant à des économies d’énergie et annonçant des mesures drastiques. Le dernier en date, Xie Zenhua, vice-ministre de la Commission d’Etat pour le Développement et la Réforme (CEDR), a déclaré :

La Chine n’épargnera aucun effort pour réaliser son objectif d’économie d’énergie fixé par le 11ème Plan quinquennal du pays (2006-2010).

Or, cette commission avait fixé la baisse de consommation d’énergie à 20 % par unité de PIB entre 2005 et 2010, objectif qu’elle voit actuellement hors de portée. Pour 2009 déjà, l’objectif annuel n’a pas été atteint : 2,2 % contre 4 % prévus. Du coup, les dirigeants appellent les entreprises à faire des efforts importants sur les 6 derniers mois de l’année et annoncent un renforcement du système de responsabilité et un contrôle des industries fortement polluantes. Ainsi le communiqué du vice-ministre de la CEDR ajoute :

Des entreprises à forte intensité d’énergie seront fermées ou on leur demandera de réduire leur production, alors que les industries à faible consommation d’énergie seront encouragées avec des mesures préférentielles.

Les mesures annoncées prévoient entre autres de fermer les petites centrales thermiques au charbon (d’une capacité de moins de 10 millions de kW), de réduire la production de fer de 25 millions de tonnes et celle de l’acier de 6 millions de tonnes.

Sources : la Tribune, Chine-informations, CCTV

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.