Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les énergéticiens se reconvertissent dans la mobilité verte

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Il y a quelques mois, Engie annonçait l’acquisition du néerlandais EV-Box, l’un des plus importants fournisseurs de recharge pour véhicules électriques. Aujourd’hui, c’est Shell qui annonce le rachat de NewMotion, un acteur majeur lui aussi en fourniture de solutions de recharge. Les énergéticiens, bien connus pour leur développement dans les énergies fossiles (gaz pour l’un, pétrole et gaz pour l’autre) investissent désormais dans la mobilité verte.

Pour Engie, l’achat d’EV-Box, qui opère plus de 40 000 bornes de recharge à travers le monde, représente « une opportunité de développement dans l’énergie verte. » Le marché du véhicule électrique lui apparaît comme « une opportunité de croissance en ligne avec sa stratégie de développement de nouveaux business innovants dans le domaine de l’énergie décentralisée, décarbonée et digitalisée. » D’où son association au savoir-faire d’EV-Box en matière de technologies de pointe sr le marché de la recharge. Le néerlandais développe ses solutions de recharge depuis 2010 et, outre son pays où il domine le marché, étend son offre à une grande partie de l’Europe et aux Etats-Unis.

Selon Thierry Lepercq, Directeur Général Adjoint en charge de de la Recherche Technologie et de l’Innovation chez ENGIE, « Pour ENGIE, l’acquisition d’EV-Box représente une étape stratégique vers un paradigme énergétique totalement nouveau que le monde commence à envisager. Il s’agit également pour le Groupe du premier grand investissement dans l’un de nos quatre domaines stratégiques prioritaires à croissance rapide. ENGIE et EV-Box partagent une même vision de la mobilité électrique. Nous sommes convaincus qu’en mettant en commun nos savoir-faire, nous serons un acteur de premier plan sur le marché de la recharge de véhicules électriques à l’international, avec une offre différenciante et très compétitive. »

Shell a pour sa part comme objectif de proposer à ses clients un ensemble d’options, quel que soit leur type de véhicules ou de trajet. Dans ce but, outre ses stations-services, qui distribuent de l’essence pour les voitures thermiques, il doit développer son offre vers les véhicules électriques. Or NewMotion opère actuellement 30 000 bornes de recharge répartis aux Pays-Bas, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni et 50 000 à travers 25 pays d’Europe pour les 100 000 utilisateurs disposant de son offre de carte de recharge.

Ainsi, déclare Matthew Tiper, Vice-Président de l’entité New Fuels de Shell,  « Cette annonce est un premier pas vers notre objectif : permettre à nos clients d’accéder à un panel varié de solutions énergétiques au cours des prochaines décennies. Cela se fera au fur et à mesure du développement de nouvelles technologies qui continueront de coexister aux côtés de carburants conventionnels. L’association de nos savoir-faire va offrir à nos clients une variété de possibilités pour recharger leurs véhicules électriques : à leur domicile, au travail mais aussi en déplacement. En venant compléter notre offre de bornes de recharges électriques rapides, en cours de lancement dans les stations Shell, nous permettons d’accroître davantage le panel de solutions de recharges nécessaires pour assurer le succès des véhicules électriques. »

Sources : Engie, Shell

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.