Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

« Les éoliennes confirment leur utilité » en cette période de vague de froid

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Eoliennes et grand froidUn nouveau record de consommation d’électricité a été enregistré le 7 février à 19 heures, avec 100 500 MW mesurés par le Réseau de Transport d’Electricité (RTE), battant de près de 4 000 MW le précédent record établi en décembre 2010. On ne peut donc que se réjouir du communiqué récent du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), rendant compte de l’efficacité des éoliennes lors des périodes de grand froid, fréquemment accompagnées de pics de consommation.

En effet, le SER souligne que lors des pointes de consommation récentes, les éoliennes ont fourni « une quantité d’électricité particulièrement importante » et contribué ainsi « de manière significative à l’équilibre offre demande » :

Jeudi 2 février, alors que la température moyenne en France a été de – 4°C, le parc éolien a couvert en moyenne 4 % de nos besoins en électricité (taux atteint y compris lors de la pointe de consommation de 19h), en parvenant à des puissances de production de plus de 4000 MW : c’est l’équivalent de deux fois la puissance électrique consommée par la ville de Paris.

Le syndicat se réjouit du fait que cette production réduise d’autant le recours aux centrales thermiques, fioul et charbon, polluantes et fortement émettrices de gaz à effet de serre, d’un coût élevé, et aux importations. Il rappelle que RTE a déjà confirmé à plusieurs reprises depuis 2007 que, pendant les périodes de grand froid, la production éolienne était en moyenne plus élevée.

D’autre part, le dispositif IPES (insertion de la production éolienne et photovoltaïque sur le système) permet au gestionnaire du réseau de transport de l’électricité de prévoir chaque jour de manière fiable la production éolienne sur le territoire et d’adapter ainsi les autres moyens de production. C’est ce que rappelle régulièrement RTE dans le Bilan Prévisionnel, en précisant « qu’en France, 25 000 MW d’éoliennes ou 5 000 MW d’équipements thermiques apparaissent équivalents en termes d’ajustement du parc de production » ajoute le SER. 25 000 MW représente l’objectif 2020 du Grenelle de l’environnement.

Le Syndicat des Energies Renouvelables regroupe plus de 500 adhérents, dont 230 dans le secteur éolien. L’organisme vient d’autre part de présenter un état du parc éolien français en 2011, notant « une chute très préoccupante » des installations raccordées chaque année. Il est donc bon de souligner l’utilité des éoliennes, lorsque les consommations d’électricité s’envolent.

Source : Energie2007, Nouvelles de Falaise (image)

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.