Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Des vélos à hydrogène dans les rues de Saint-Lô : une première en France

Depuis le 11 décembre, des employés de deux établissements de Saint-Lô (Manche) roulent en vélo électrique à hydrogène. Il s’agit de la première mise en service de bicyclettes conçues par une PME basque, Pragma Industries, pour une expérimentation grandeur nature : au printemps, ces vélos seront proposés aux touristes.

C’est même une première mondiale, selon l’entreprise basque, car ces vélos à hydrogène, où les batteries ont été remplacées par des piles à combustible, sont encore en expérimentation : « Nous en livrons vingt aujourd’hui dans la Manche, dix pour Saint-Lô et dix pour Cherbourg. Quarante autres seront livrés dans les prochains jours à la communauté d’agglomération Pays basque, à celle de Chambéry et en Ariège. On a des perspectives pour plusieurs centaines de vélos pour 2018 dans toute la France et à l’export, où nous sommes assaillis de demandes » précise cependant Christophe Bruniau, directeur des ventes de Pragma Industries. Le coût du vélo est aujourd’hui de 7 500 euros, mais l’entreprise vise un prix public d’environ 3 500 euros à l’horizon 2020.

Ce vélo d’un style particulier présente des avantages certains par rapport à celui à assistance électrique que nous employons actuellement : alors qu’un « classique » se recharge en 3 à 4 heures pur une autonomie de 50 km environ, le vélo à hydrogène, qui pèse environ 25 kg, se recharge en seulement 2 minutes et offre une autonomie double. Mais il n’est pas si simple actuellement de les faire rouler partout, car, pour les utiliser, il faut disposer d’une station de recharge pour vélo à hydrogène. L’agglomération de Saint-Lô en a donc fait installer une, alimentée en énergie verte, qui transforme l’eau de la ville en hydrogène.

Le département de la Manche se positionne au niveau national comme démonstrateur territorial de l’hydrogène pour le stockage et l’utilisation de l’énergie ainsi produite. « Une nouvelle étape dans le domaine de la mobilité hydrogène est aujourd’hui franchie, avec le lancement le 11 décembre 2017 des tout premiers vélos électriques hydrogène dans la Manche, dans le cadre du projet BHYKE. Ce projet a reçu le soutien de l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets lancé en 2015 » explique l’agglomération de Saint-Lô. Cette expérimentation s’étale sur 39 mois. Elle cible deux sortes de trajets afin d’en recueillir les retours d’expérience : les déplacements domicile-travail et l’utilisation à visée touristique.

Ce sont les employés de l’hôpital et ceux de l’entreprise Lecapitaine (800 salariés), qui essaient ces premiers vélos, que l’agglomération proposera d’avril à octobre aux touristes (dans le cadre de visites guidées de la ville). La collectivité a déjà l’habitude de l’utilisation de l’hydrogène puisqu’elle a inauguré en 2015 la première station publique d’hydrogène pour voiture de France : elle possède en effet une flotte de 17 véhicules à hydrogène.

Sources : Le Monde, Pragma Industries, Département de la Manche

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.