Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les Français hésitent à rénover leur toiture

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Un sondage IPSOS réalisé pour la Fédération Française des Tuiles et des Briques révèlent que 55 % des occupants de maisons individuelles en sont propriétaires, et que si le parc immobilier vieillit – l’âge moyen des maisons se situe autour de 60 ans – les propriétaires par contre sont plus jeunes : 39 % de moins de 50 ans, 9 % de plus qu’il y a 5 ans.

Si cette population est plus jeune, elle est donc aussi plus sensible aux enjeux environnementaux. Et l’étude parle effectivement d’une « forte conscience environnementale ». 34 % connaissent le taux de déperdition de chaleur par le toit (25 à 30 %, selon l’ADEME) : 36 % le surestiment, et 18 % le sous-estiment.

Qui dit rénovation de toiture, étant donné l’âge moyen des maisons cité précédemment, dit avant tout amélioration des performances énergétiques pour une grande majorité des personnes interrogées.  Ainsi l’isolation vient en premier pour 43 % d’entre elles, loin devant l’installation de panneaux solaires (17 %), mais cela évoque aussi l’aménagement des combles pour 21 % en vue d’un agrandissement de la famille par exemple.

Toiture après demoussage
Toiture rénovée après une opération de démoussage (source demoussagetoiture.com)

Mais la crise est passée par là et son impact est fort : 79 % n’ont pas l’intention de réaliser de travaux de toiture. Certains estiment que leur toiture est en assez bon état (77 %)  et/ou ont réalisé des travaux récemment pour 24 % d’entre eux.  Mais l’étude permet de révéler des freins  réels pour d’éventuels travaux. Ainsi 27 % ont acquis leur maison depuis moins de 5 ans et ils manquent de moyens. Cependant, 32 % ont déclaré avoir différé leurs travaux en raison de la crise et 83 % auraient renoncé devant la complexité des aides gouvernementales !

En fait, un grand nombre s’interroge sur un éventuel investissement en matière d’environnement : 66 % veulent avoir plus de renseignements sur les économies d’énergie, et 33 % souhaiteraient mieux connaître les avantages des panneaux solaires.

A l’heure où vient d’être signé le cent millième éco-prêt à taux zéro (le 1er avril dernier, selon l’ADEME), on s’aperçoit que les Français se perdent un peu dans la gamme d’aides financières prévues par le gouvernement dans le but de rendre les logements plus économes en énergie.

Sources : Batiactu, ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.