Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les Français restent fidèles aux tarifs régulés d’énergie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La chaine de valeur de l'electricité : comment est organisé le marché

La CRE (Commission de Régulation de l’Energie) vient de publier son étude trimestrielle sur les marchés de l’électricité et du gaz. Les Français restent massivement fidèles aux tarifs régulés en électricité, moins pour le gaz. Depuis le 1er juillet 2007 pourtant, chaque usager a le choix de son fournisseur d’énergie, et le choix de souscrire à des offres de marché ou de conserver les tarifs réglementés (exclusivement chez l’opérateur historique).

L’électricité

Au second trimestre 2010, 40 000 ménages ont décidé de quitter les tarifs régulés de l’électricité, soit 3 fois moins qu’au cours des 3 premiers mois. Depuis l’ouverture du marché, ce sont seulement 5 % environ des quelques 30 millions de foyers résidentiels (environ 1,5 million d’usagers) qui ont choisi les tarifs du marché. En ce qui concerne les entreprises, le nombre de souscripteurs aux offres du marché a même enregistré une régression de 0,7 %.  Le communiqué de la CRE précise :

Les marchés de l’électricité restent dominés par les tarifs réglementés: au 30 juin 2010, 94% des sites toutes catégories confondues, soit 84% de la consommation sont aux tarifs réglementés en électricité.

Les fournisseurs alternatifs n’ont pas encore accès à l’électricité produite par les 58 réacteurs nucléaires d’EDF à un coût proche de celui de la production. L’adoption de la loi NOME (nouvelle organisation du marché de l’énergie), si elle est approuvée, devrait changer la donne à partir du 1er janvier 2011. Pour l’électricité actuellement, la quasi-totalité des contrats souscrit aux tarifs du marché (99 %) sont signés chez des opérateurs alternatifs.

Le gaz

Pour le gaz, la situation est légèrement différente. Ce sont environ 11 % des foyers résidentiels qui avaient renoncé aux tarifs régulés au 30 juin 2010 – 1 183 000 sites sur un total de 10,7 millions. Et le second trimestre enregistrait une hausse de 21 000 clients supplémentaires, soit 1,5 %.

13 % des sites utilisant du gaz sont actuellement soumis aux offres de marché, mais ils représentent au total 51 % de la consommation : les entreprises semblent donc plus sensibles aux offres du marché que les particuliers. Mais seulement une bonne moitié (55 %, le chiffre enregistre une baisse de 1 point) des contrats soumis aux tarifs du marché est souscrite chez des opérateurs alternatifs. Les autres, s’ils ont abandonné les tarifs régulés, ont tout de même décidé de rester fidèles à l’opérateur historique, devenu depuis GDF-Suez.

Sources : L’Express, Enerzine, Eco CO2

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

2 réponses sur “Les Français restent fidèles aux tarifs régulés d’énergie”

  1. Bonjour,

    Un petit sondage montre qu’une bonne partie de abonnés ne cherchent même pas à se renseigner sur les prestations autres que celles d’EDF, très certainement par manque de confiance compte tenu de l’importance qu’à l’électricité dans notre vie :
    http://entraidelec.com/sondage-21-Fournisseurs-d-electricite.html

    Il est beaucoup plus facile de changer d’opérateur internet ou de téléphonie mobile. Au début de l’ouverture du marché de l’électricité il était dit qu’en cas de changement il n’était plus possible de revenir vers EDF, ce qui à attisé la méfiance. Difficile de faire marche arrière dans l’esprit des gens pour des choses aussi importantes.

  2. ON PEU REMPLACER LE PÉTROLE ET PLUS

    POUR L’INDUSTRIE DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES AINSI QUE POUR LES RÉSIDENCES PRIVÉES !!! **
    Je suis à la recherche d’hommes et de femmes d’affaire pour former un consortium afin d’investir dans la fabrication et la vente de ce chargeur autonome à la grandeur de la planète.

    En effet, je possède un chargeur qui permettrait de rouler avec une auto électrique pendant 1000 kls et plus sans avoir à brancher l’auto. Le kilométrage n’a plus aucune importance. Le chargeur fonctionne tant qu’il est ouvert où que ce soit sur la terre. Pas besoin de soleil, de turbine ni d’essence. Il peut fonctionner jour et nuit.

    Ce chargeur est autonome, il recharge les batteries dès que celles-ci sont rendues au ¾ de leur puissance. La puissance du chargeur peut variée entre 50 et 100 ampères minimum à l’heure. Vous avez bien compris : cela nous permet de nous libérer des centrales électriques.

    Il n’y a plus aucune raison de ne pas pousser la fabrication et la vente de l’auto électrique avec un tel chargeur. Ce chargeur pèse environ 10lbs. De plus, avec 20 batteries de 12 volts connectées en série, nous pouvons aussi fabriquer de 240 volts pour les résidences privées.

    C’est de l’énergie gratuite pour tous. Toutes les pièces sont sur le marché, il suffit de les assembler.

    Pour informations : cg-1cvoyageur@cablevision.qc.ca

    Ou # de téléphone 819-735-4331

    Clément Gauthier,

    Abitibi, Canada.

    P.S CES POUR VOUS INFORMÉ QUE JAI TROUVER DES PARTENAIRE ET BIENTO VOUS ALLER ÊTRE INTÉRESÉ PAR LE PRODUIT CAR NOUS SOMME EN TRAIN DE FABRIQUER LE PROTOTIPE AU PLAISIRE CLÉMENT GAUTHIER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.