Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les grandes surfaces vous aident pour faire des travaux chez vous !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Carte Eco Energie 150 euros chez LeclercDans notre article du 26 décembre sur ce qui change dans le domaine de l’énergie au 1er janvier 2011 nous avons oublié cet avantage (il n’y a pas que des mauvaises nouvelles !) : Les bons d’achat que vous pouvez récupérer auprès des enseignes comme Leclerc ou Casino en échange de travaux d’économies d’énergie dans votre logement.

Les travaux éligibles concernent l’isolation de votre maison, le remplacement de votre chauffage par une chaudière à haute performance ou utilisant des énergies renouvelables, l’installation d’un chauffe-eau solaire.

Pourquoi les grandes surfaces de distribution se positionnent-elle sur ce créneau ?

C’est en fait pour répondre à une obligation ou taxe qui leur est imposée pour la période 2011-2013, à cause de leur rôle de distributeur de carburant et de fioul domestique : Les Certificats d’Économies d’Énergie.

L’objectif de ce mécanisme est de générer des économies d’énergie chez les consommateurs dit «diffus» (particuliers, collectivités, tertiaire) en faisant peser l’obligation sur les fournisseurs d’énergie. Sur la première période (2006-2009), les vendeurs d’électricité, de gaz et de fioul devaient ainsi «faire économiser» 54 TWh. Une obligation qui portait à 80% sur les épaules d’EDF et de GDF Suez. Devant le succès de cette opération (les « obligés » ayant largement dépassé leurs objectifs) et avec l’abandon de la taxe carbone deux extensions ont été décidés pour la nouvelle période 2011-20013. D’une part un objectif bien supérieur (mais encore trop peu ambitieux d’après l’ADEME) qui passe de 54 TWh à 345 TWh sur les trois ans et d’autre part un élargissement à de nouveaux acteurs comme les grandes surfaces de distribution, en tant que distributeurs de carburant et de fioul domestique. Chacun des acteurs doit donc mener des actions visant à faire faire des économies d’énergie à ses clients, proportionnellement à son chiffre d’affaires. La pénalité en cas de non atteinte de son objectif est de 20€ par MWh non réalisé.

Nous vous parlions déjà dans notre article du 15 septembre de l’engagement de Total et des pétroliers, voici donc de nouveaux acteurs qui entrent en piste avec pour la première fois un retour direct vers les clients particuliers. A suivre donc notamment quant à la réaction des énergéticiens.

Pour en savoir plus, consultez nos sources : Auchan primecoenergieauchan.fr, Leclerc lenergiemoinscher.comATEE Club C2E, Libération

Cet article a été écrit par : 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.