Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les LICOORNES : une association de coopératives pour une autre économie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Neuf sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) ont décidé de s’associer et créent les LICOORNES pour proposer une offre alternative aux multinationales.(SCIC) ont décidé de s’associer et créent les LICOORNES pour proposer une offre alternative aux multinationales. Elles souhaitent proposer à tous, particuliers et organisations, des solutions fiables, écologiques et éthiques dans les secteurs clés de la consommation.

Qui sont les LICOORNES ?

Les LICOORNES regroupent Citiz (réseau coopératif d’autopartage), Commown (électronique responsable), CoopCircuits (plateforme coopérative de vente), Enercoop (coopérative d’électricité), Label Emmaüs (e-commerce alimenté par les acteurs du mouvement Emmaüs), Mobicoop (plateforme de covoiturage), la Nef (coopérative bancaire éthique), Railcoop (opérateur ferroviaire alternatif) et TeleCoop (opérateur télécom coopératif).

Les LICOORNES expliquent ainsi leur démarche : « À l’heure où les « licornes« , startups du web valorisées à plus d’un milliard de dollars, monopolisent les marchés, les LICOORNES, alternatives coopératives, construisent un autre modèle économique, fondé sur un socle démocratique, collectif, écologique et solidaire, résolument tourné vers l’avenir ». Le nom de cette association de coopératives représente donc un clin d’œil à un modèle dont elles se veulent les alternatives coopératives. Elles se développent donc dans les secteurs clefs pour la transition citoyenne et écologique.

Une association de coopératives

Les coopératives associées réunissent ainsi un ensemble de produits et de services. Elles proposent aux consommateurs de naviguer facilement d’une SCIC à une autre en fonction de leurs besoins. Ils peuvent de cette façon trouver des réponses à leurs préoccupations environnementales et sociales croissantes. Ce rapprochement constitue, selon elles, « la première brique d’une plateforme dont la vocation est de renforcer l’intercoopération ».

En mutualisant leurs forces et en partageant leurs expériences, les LICOORNES veulent démontrer qu’un autre modèle d’entreprise existe : « coopératif, à sociétariat multiple et au service du développement et de la cohésion des territoires. » Ce modèle se veut à la fois durable, solidaire et inclusif, démocratique et à profitabilité limitée (en réinvestissant directement et systématiquement les bénéfices dans l’activité).

« Ce rapprochement est une manière pour les coopératives de changer de dimension dans le rôle social qu’elles se donnent : il ne s’agit plus simplement d’être vertueux dans leur secteur, de “créer de l’impact”, mais d’apporter une réponse radicale, qui s’attaque aux causes racines. L’alliance est une réponse systémique à des enjeux systémiques. Ce n’est que dans cette logique que nous pouvons avoir une action à la hauteur des défis qu’il nous faut relever, une action qui transforme l’économie et ses principes en profondeur », précise Jérôme du Boucher, coordinateur des LICOORNES.

Source : Les LICOORNES, Enercoop

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.