Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les prix de l’électricité et du gaz en hausse en Europe

Selon Eurostat, l’Office statistique de l’Union Européenne, le prix de l’électricité domestique a augmenté de 6,6 % en moyenne en Europe entre les seconds semestres de 2011 et 2012, après une hausse de 6,3 % entre les deuxièmes semestres 2010 et 2011. Pour le gaz, ces hausses moyennes sont respectivement de 10,3 % et de 12,6 %.

Les prix de l’électricité : de – 5 % à + 21 %

electricité et gazIl s’agit là de moyennes enregistrées sur l’ensemble de l’Union Européenne à 27 (UE27), mais ces augmentations moyennes cachent des disparités importantes entre les différents états membres. En ce qui concerne l’électricité par exemple, alors qu’elle augmentait de 21 % à Chypre, elle baissait en Suède de 5 %. Les plus fortes hausses ont ainsi été enregistrées, outre Chypre, en Grèce (15 %), en Italie (11 %) en Irlande et au Portugal (10 %), en Bulgarie, Espagne et Pologne (9 %). Mais il n’y a pas qu’en Suède que les prix étaient orientés à la baisse : la Hongrie (- 2%) et la Finlande (- 1 %) se trouvent dans le même cas. Certains pays affichent d’autre part une grande stabilité, comme le Danemark et Malte. L’augmentation en France se situait dans cette période à 2 %.

Par contre, exprimée en euros, la situation change : au deuxième semestre 2012, les prix les plus bas se trouvent en Bulgarie (9,6 € les 100 kWh), en Roumanie (10,8 €) et en Estonie (11,2 €), et les plus hauts au Danemark (29,7 €), à Chypre (29,1 €), en Allemagne (26,8 €) et en Italie (23 €). Le prix moyen dans les états membres s’élève à 19,7 € pour 100 kWh (14,5 € pour la France).

Mais en standards de pouvoir d’achat (SPA : unité monétaire artificielle commune qui permet d’éliminer les différences de niveaux de prix entre les pays – un SPA permet donc d’acheter le même volume de biens ou de services dans tous les pays), les prix les plus faibles s’enregistrent en Finlande (12,7 SPA pour 100 kWh), en France (13 SPA), au Luxembourg (14 SPA) et en Suède (15,5 SPA). A l’inverse, les plus élevés touchent Chypre (32,9 SPA), l’Allemagne et la Pologne (25,9 SPA), le Portugal (25,7 SPA) et la Hongrie (25,5 SPA).

Les prix du gaz : de – 8% à + 21 %

En ce qui concerne les prix du gaz, ils ont varié de – 8 % en Slovénie (la seule baisse enregistrée en Europe) à + 21 % en Lettonie. L’Estonie (+ 19 %) et la Bulgarie (+ 18 %) affichent aussi des hausses importantes, tandis qu’en France, elle se limite à 5,6 %. Belgique, Danemark et Slovaquie restent stables.

En euros, les prix moyens sont les plus faibles en Roumanie (2,7 € pour 100 kWh), en Slovaquie (5,1 €), en Estonie (5,2 €) et les plus élevés en Suède (12,7 €), au Danemark (10,8 €) et en Grèce (10,2 €) Le prix moyen du gaz en Europe atteint 7,2 € pour 100 kWh : la France se situe légèrement en dessous, avec 6,8 €.

Exprimés en SPA, Luxembourg (4,9 SPA pour 100 kWh), Royaume-Uni (5,3 SPA), Roumanie (5,5 SPA), France (6,1 SPA) et Irlande (6,2 SPA) se situent dans les pays où les hausses sont les plus faibles, à l’inverse de la Bulgarie (12,3 SPA), la Grèce (11,3 SPA), le Portugal (10,6 SPA), la Hongrie (10,4 SPA), l’Espagne et la Lituanie  (10 SPA).

Source : Eurostat

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.