Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les réseaux électriques intelligents font l’objet d’un appel d’offres européen

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Afin de favoriser la coopération entre pays en matière de réseaux électriques intelligents (ou smart grids) et de trouver un meilleur équilibre entre la production d’énergie et les besoins énergétiques, l’Europe lance un appel à projets sur les réseaux  électriques intelligents.

investissement d'avenirCes réseaux électriques intelligents, parce qu’ils permettront une meilleure correspondance de la production d’énergie et de la demande, ainsi qu’une meilleure intégration des énergies renouvelables, sont au cœur de la transition énergétique de tous les pays européens. Cet appel à projets, lancé par l’ERA-Net Smart Grids, vise donc à renforcer la coopération des uns et des autres dans ce domaine. Il bénéficie d’un budget de 40 millions d’euros, dont 13,5 millions d’euros de la Commission Européenne. L’ADEME intervient à hauteur de 3 millions d’euros de subvention, apportés par les Investissements d’Avenir opérés par l’agence. A ce premier budget s’ajoutent 7 millions d’euros d’avances remboursables.

Les porteurs de projets doivent être des consortiums dans lesquels figurent des partenaires d’au moins deux pays européens différents. Ils doivent présenter un « pré-projet » avant le 8 avril. Les projets complets doivent ensuite être présentés au plus tard le 2 juin 2015. L’ADEME liste les spécificités françaises des projets présentés, qui permettront d’obtenir des aides de l’agence, et notamment le fait que les objectifs des projets auxquels participeront les entreprises françaises seront de développer et de déployer des options technologiques, économiques et organisationnelles autour de certains objectifs spécifiques présentés par le texte de l’appel à projets.

Les projets seront sélectionnés selon les critères d’évaluation définis dans l’appel à projets Eranet Smart Grid Plus. L’évaluation de la partie faisant l’objet d’une demande de financement à l’ADEME sera de plus analysée sur la base des critères spécifiques suivants : l’impact commercial du projet, sa qualité financière, son impact économique et social, son impact sur l’écosystème d’innovation et de compétitivité et l’impact de l’intervention publique.

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.