Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les systèmes de chauffage et chauffe-eau soumis désormais à l’étiquetage énergétique

Depuis le 26 septembre, l’étiquetage énergétique de certains systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire est devenu obligatoire en Europe. Sous l’effet combiné de la directive européenne dite d’éco-conception et de celle d’étiquetage énergétique, de moins en moins d’appareils échappent maintenant à cette contrainte – hélas pas toujours bien respectée par les commerces – mais qui permet  au consommateur de mieux comparer et d’acheter en toute connaissance de cause.

Etiquette énergie chauffageCet étiquetage énergétique concerne désormais toutes les chaudières d’une puissance inférieure ou égale à 400 kW, les pompes à chaleur d’une puissance inférieure ou égale à 70 kW, les chauffe-eau instantanés  ou à accumulation d’une puissance inférieure ou égale à 400 kW, ainsi que les ballons de stockage dont le volume est inférieur à 2 000 litres, y compris ceux qui sont intégrés dans des produits combinés constitués d’un chauffe-eau et d’un dispositif solaire.

L’étiquette énergétique retenue comporte dix niveaux différents qui vont de la classe G (la plus énergivore) à la classe A+++. Celle-ci ne concernera que les produits les plus performants, mais globalement les classes A+ à A+++ seront réservées exclusivement aux dispositifs incluant des énergies renouvelables (solaire thermique par exemple). Pour les appareils thermodynamiques, la directive a prévu trois zones climatiques en Europe et leur consommation en kWh doit être indiquée au minimum dans deux zones.

La Commission Européenne s’est félicitée dans un communiqué de cette nouvelle avancée : « Les mesures vont aussi contribuer à réduire la consommation en énergie –l’équivalent de la consommation d’énergie primaire par an du Portugal et de l’Autriche–, et à réduire les émissions de CO2 –l’équivalent des émissions de CO2 de la Belgique. » Si tous les appareils mis sur le marché depuis le 26 septembre sont concernés, Stéphane Arditi, de l’ONG environnementale Coolproducts reconnaît : « L’impact de ces nouvelles normes va prendre un peu de temps, pendant le remplacement progressif des équipements, mais c’est un pas de géant vers une réduction des factures et pour s’écarter de fournisseur d’énergie peu sûrs comme la Russie. »

Sources : Batirama, Batiactu, AFP dans Techniques de l’ingénieur

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

0 réponse sur “Les systèmes de chauffage et chauffe-eau soumis désormais à l’étiquetage énergétique”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.