Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Les voitures font tourner les éoliennes

Utiliser la circulation des véhicules sur les routes bien fréquentées pour générer de l’électricité, voilà le défi relevé par une start-up turque. Ses éoliennes, installées entre les deux chaussées, utilisent l’air agité par le déplacement des voitures pour faire tourner une turbine et produire de l’électricité.

éoliennes en Turquie

Des éoliennes au milieu de la route

La société Devici Technology a ainsi trouvé une source quasi inépuisable de vent : les véhicules en déplacement. Et ça marche avec toutes les voitures, qu’elles soient électriques ou thermiques ! Bien sûr, il ne faut pas que les véhicules soient à l’arrêt dans des bouchons… Elles ne déplacent alors plus suffisamment d’air. A moins qu’il y ait du vent, puisque ces éoliennes peuvent naturellement aussi en profiter.

Comment ça marche ? C’est tout simple : ces éoliennes à axe vertical se présentent comme des poteaux rotatifs. Le déplacement d’air provoqué par la voiture qui se déplace les fait tourner, entraînant la turbine qui produit de l’électricité. Installées entre deux chaussées, elles profitent de la circulation dans un sens et dans l’autre.

1kWh avec une circulation fluide

Selon ses inventeurs, une seule de ces petites éoliennes permet de générer 1kWh de courant électrique en une heure, si le circulation sur la route est assez fluide et régulière. De la hauteur approximative d’un bus, ces éoliennes, surmontées de plus d’un panneau photovoltaïque, sont actuellement en expérimentation dans une rue d’Istanbul.

Nommée Enlil par ses inventeurs, cette petite éolienne est encore à l’état de prototype et en phase de test. Mais l’idée est ingénieuse. Et la qualité de l’air ne sera plus une des seules raisons de réduire la circulation sur les grandes artères Rendre la circulation fluide pour produire de l’électricité en sera une de plus !

Ces petites éoliennes peuvent aussi s’installer au bord de la mer ou sur un toit pour profiter cette fois du vent quand il souffle. Elles sont de plus munies de capteurs de température et d’humidité.

Pour une maison de 100 m², qui consomme en moyenne 43 kWh par jour, deux de ces éoliennes judicieusement installées sur la route suffiraient donc à fournir tout le courant électrique à se habitants. Encore faut-il que la maison soit installée au bord d’une route suffisamment passante…

Sources : Canal+, Positivr

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.