Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

L’Europe en bonne voie pour les objectifs climat et énergie 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

logo agence europeenne pour l'environnementSelon une nouvelle analyse de l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE), l’Union Européenne, grâce aux politiques menées, est en bonne voie pour atteindre ses objectifs climat et énergie  d’ici 2020, mais un effort accru sera nécessaire pour parvenir à ceux de 2030.

Ainsi, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué dans l’Union Européenne de près de 2 % entre 2012 et 2013, cela rapproche beaucoup les objectifs de réduction de 2020. Deux autres objectifs sont également en bonne voie ; la promotion des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. En fait, l’Europe aura probablement réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 21 % d’ici 2020 par rapport aux niveaux de 1990 et dépassera donc son objectif de 20 %. De la même manière, elle est en avance sur la trajectoire prévue pour atteindre les 20 % d’énergies renouvelables en 2020, et la consommation énergétique diminue plus rapidement que nécessaire pour parvenir à l’objectif d’efficacité énergétique (20 % aussi). « L’Europe est en bonne voie pour atteindre ses objectifs d’ici 2020. Même dans le contexte de récession économique de ces dernières années, manifestement, les politiques et les mesures fonctionnent et ont joué un rôle essentiel pour atteindre ce résultat intermédiaire » explique Hans Bruyninckx, le directeur exécutif de l’AEE. « Toutefois, ne nous reposons pas sur nos lauriers. Les analyses que nous publions aujourd’hui mettent en lumière des pays et des secteurs dans lesquels les progrès ont été plus lents que prévus » poursuit-il.

Effectivement, si les objectifs collectifs seront bien atteints, il n’en va pas de même pour les objectifs individuels des états-membres. Là, le bilan est plus mitigé : 9 pays ont bien progressé dans la voie des trois objectifs et aucun état ne présente des résultats inférieurs à ses objectifs dans les trois domaines. Mais trois états risquent de ne pas atteindre leurs objectifs individuels en matière d’émissions de gaz à effet de serre et les projections pour six états membres indiquent que ceux-ci n’atteindront pas leurs objectifs pour 2020 avec les politiques et mesures nationales. D’autre part, les projections montrent des réductions faibles, voire inexistantes, dans les secteurs du transport et de l’agriculture.

De nouveaux objectifs ont été collectivement définis pour 2030 : 40 % de réduction pour les émissions de CO2, 27 % de part d’énergies renouvelables et 27 % de diminution de la consommation énergétique par rapport aux niveaux de référence. Les projections actuelles pour 2030 indiquent que des efforts supplémentaires sont nécessaires, aux niveaux national comme européen, pour maintenir l’UE sur la voie de ses nouveaux objectifs et de ses objectifs à plus long terme. Ceux-ci visent à décarboner le système énergétique européen et à atteindre une réduction de 80 à 95 % des émissions de gaz à effet de serre de l’union européenne d’ici 2050.

Mme Connie Hedegaard, commissaire européenne chargée de l’action pour le climat, a indiqué à ce propos: « Le fait de réaliser les objectifs 2020 de la politique climatique de l’Union européenne montre que l’Europe est prête à intensifier ses efforts. Et, mieux encore, cela montre que l’UE tient ses engagements et obtient des réductions importantes d’émissions. Les politiques menées donnent des résultats. C’est la raison pour laquelle la semaine dernière, les dirigeants de l’UE ont décidé de poursuivre dans cette voie ambitieuse et d’atteindre au moins 40 % d’ici 2030. Cet objectif nécessitera des investissements importants. Mais il est encourageant de constater que les États membres ont décidé d’utiliser la majeure partie de leurs recettes tirées du système d’échange pour investir dans le climat et l’énergie et poursuivre la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. »

Source : AEE

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.